RDC : Elles confessent leur lesbianisme à l’église et le pasteur les visite la nuit pour un trio

RDC : Elles confessent leur lesbianisme à l’église et le pasteur les visite la nuit pour un trio

On ne sait plus comment le font-ils, mais en Afrique ils sont nombreux à s’autoproclamer Pasteurs, Prophètes, Envoyés de Dieu sans que réellement le salut ne soit visible. L’Afrique se perpétue dans sa misère alors que ceux qui consacrent moins de temps à la prière et plus au travail avancent à grand pas. « Le salut divin arrive par les escaliers et non par l’ascenseur » rétorquent ces escrocs de la Bible.

L’homme noir aime toujours montrer à la face du monde qu’il est capable de mal interpréter ce qui vient d’ailleurs dont il ignorait l’existence. La religion a été introduite en Afrique par les colons qui s’en ont servi pour endormir les populations et mieux voler les richesses. « Pendant que nos ancêtres fermaient les yeux pour prier, les blancs prirent leurs terres ». Cette bêtise au fil des années a juste changé d’acteurs. Les Africains se volent entre eux à travers la religion

Deux jeunes filles ont confessé devant l’assemblée de l’église leur lesbianisme pour être en paix avec leur conscience. Elles ont sollicité l’aide du pasteur et de tous les membres de l’église afin de les permettre par la prière à reprendre une vie normale. Une confession qui a émut toute l’église dont les fideles ont pour certains profité pour réaffirmer la grandeur du Seigneur par les « Merci Seigneur » et d’autres loué le courage des deux jeunes filles.

Le pasteur, un homme d’une cinquantaine d’années et père de six enfants dont l’épouse est aussi membre actif de la congrégation s’est félicité de cette démarche avant de se lancer dans une séance de prières et délivrance. Il a pour la circonstance pratiqué l’imposition des mains aux deux filles arrivant même à improviser des prières et agissements inédits.

Il est tombé par terre, micro à la main implorant la grâce du Seigneur sur les deux jeunes filles, profitant au passage de malaxer leurs seins pour dit il demander à Dieu que cela servent à allaiter leurs futurs enfants.

La nuit tombée, le pasteur qui avait pris soin de demander l’adresse des filles leur a rendu visite prétextant une révélation reçue à la dernière minute du Seigneur, il leur a suggéré de monter un trio. Selon sa révélation reçue du Seigneur, cet acte sexuel devrait éloigner à jamais les esprits impudiques lesbianismes se trouvant dans le sexe des deux jeunes filles.

Mais les deux jeunes filles ont rejeté la requête du pasteur avant de mettre leur ingéniosité en avant face à son insistance. Elles lui ont suggéré de frôler juste son pénis sur leurs sexes pour chasser les mauvais esprits ,proposition à laquelle le pasteur n’a opposé aucune objection « Ô Seigneur, soit loué pour avoir touché le cœur de ses deux pauvres filles » a-t-il grincé .

Pendant que le pasteur s’enivrait de plaisir avec l’une des lesbiennes, l’autre avait pris soin d’activer la camera de son Smartphone pour enregistrer la scène qui plus tard allait servir d’élément de chantage au pasteur, lequel depuis a dépensé plus de 2000 dollars pour acheter leur silence.

Didier Tumba

Source: lolakayacongo.com

About admin

2 comments

  1. Votre article n’apporte rien à l’intelligence humaine. En quoi cette “grave” escroquerie sexuelle remet en cause le travail d’homme et de femme valeureux venus d’ailleurs, qui, à la découverte de l’Afrique, partagèrent leur foi et qui ont été souvent malmené par les colon avides de richesse et comme vous, irrespectueux. Pour votre gouverne, le christianisme n’a pas été introduite en Afrique par “le colon blanc”. Il est présent sur le sol africain bien avant sa présence en Europe. Evitez d’insulter, les Egyptiens (copte), les Ethiopiens, les Akans…. et autres qui connaissent le christianisme avant l’arrivée de “l’homme blanc”. Cassez ce complexe. dénoncez, certes, les mauvais agissements de faux pasteurs et évitez de répandre l’irrespect comme certains européens qui construisent une civilisation décadente. MERCI

  2. Monsieur Didier Tumba,
    Votre article n’apporte rien à l’intelligence humaine. En quoi cette “grave” escroquerie sexuelle remet en cause le travail d’hommes et de femmes valeureux venus d’ailleurs, qui, à la découverte de l’Afrique, partagèrent leur foi et qui ont été souvent malmenés (Rappel les martyrs de l’Ouganda) par les colons avides de richesse et comme vous, irrespectueux. Pour votre gouverne, le christianisme n’a pas été introduit en Afrique par “le colon blanc”. Il est présent sur le sol africain bien avant sa présence en Europe. Evitez d’insulter, les Egyptiens (copte), les Ethiopiens, les Akans…. et autres… Soudanais qui connaissent le christianisme avant l’arrivée de “l’homme blanc”. Cassez ce complexe. Dénoncez, certes, les mauvais agissements de faux pasteurs et évitez de répandre l’irrespect comme certains européens qui construisent une civilisation décadente. MERCI

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE