RDC: Par téléphone, JP Bemba mobilise déjà les congolais pour la marche de l’opposition prévue le 26 octobre
FILE PHOTO: Congolese opposition leader Jean-Pierre Bemba of the Movement for the Liberation of the Congo (MLC) addresses a news conference in Kinshasa, Democratic Republic of Congo, August 3, 2018. REUTERS/Kenny Katombe/File Photo

RDC: Par téléphone, JP Bemba mobilise déjà les congolais pour la marche de l’opposition prévue le 26 octobre

Jean-Pierre Bemba Gombo appelle les congolais à se mobiliser – sur toute l’étendue du territoire national – le 26 octobre prochain, contre l’emploi des artifices aptes à fausser les résultats des scrutins prévus le 23 décembre prochain en RDC. Allusion faite ici à l’usage de la machine voter et du fichier électoral truffé de plusieurs millions d’électeurs dépourvus d’empreintes digitales.

L’ancien vice-président de la République a lancé cet appel à l’occasion de la matinée politique organisée par la coordination territoriale de son parti dans la ville de Bumba, le samedi 13 octobre dernier. Le président national du MLC intervenait ainsi par téléphone à partir de Bruxelles, en Belgique.

« (…), nous voulons des élections devant refléter le choix du peuple congolais, ce qui n’est pas le cas de celles dont on propose. Nous assistons jusque-là à un faisceau d’indices prouvant qu’il se prépare, au niveau de la centrale électorale, de mécanismes inquiétants sur la crédibilité des élections. Il est intolérable d’accepter aussi bien l’usage de la machine à voter que celui d’un fichier électoral plein d’électeurs fictifs, à moins de se rendre complice d’un énième hold up électoral en faveur des candidats FCC. Tout est entrepris, pour constituer frauduleusement un réservoir des voix de nature à attribuer 350 sièges sur les 500 prévus à l’Assemblée Nationale; ce qui équivaudrait au maintien du statu quo et à la continuité de la politique catastrophique de la majorité sortante. Je vous invite donc à vous lever et à marcher pacifiquement – mais courageusement – le 26 octobre pour manifester votre hostilité aux manœuvres politiques », C’est, à tout le moins, le message de l’ancien vice-président de la République à la population de Bumba. Cette adresse fait suite à la dernière déclaration commune de l’opposition faite à Kinshasa, invitant pour la circonstance les congolais à une marche pacifique le 26 octobre prochain.

Il convient de préciser que Jean-Pierre Bemba a entamé, depuis trois semaines, une série de communications avec les militants et sympathisants de son parti, à travers les différentes villes du pays.

Pour maître Jean K. Minga, consultant de *politiquerdc.net*, il faut déplorer la caporalisation de la CENI à un camp, au point de sacrifier son indépendance et sa réputation d’impartialité qui auront justifié sa création. Peu importe la pression, il est du devoir des animateurs de cette institution de s’opposer à l’agenda d’un acteur politique, détenteur de pouvoir fût-il, soutient-il. Et de poursuivre, la responsabilité et le prestige de l’institution devaient conduire ses animateurs à se projeter sur le long terme et à comprendre que la loyauté institutionnelle l’emporte sur la dévotion à un individu, pour que la RDC devienne un état de droit.

Me Jean K. Minga pense qu’ayant vu le jour pour appuyer la jeune démocratie congolaise, la CENI ferait mieux de se défaire de la réputation d’éteignoir de la flamme démocratique.

Jean Médard LIWOSO

Source: politiquerdc.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.