Relance de l’aviculture en Côte d’Ivoire: Kouassi Adjoumani avoue son échec

Relance de l’aviculture en Côte d’Ivoire: Kouassi Adjoumani avoue son échec

Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani, a avoué l’échec de la relance de l’aviculture (Psra) en Côte d’Ivoire, dans la mobilisation des moyens financiers. Ce projet s’inscrit dans le Plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (Psdepa 2014-2020). Il a fait la révélation, le mardi 22 novembre dernier, à l’hôtel Novotel, à Abidjan-Plateau, lors de la cérémonie d’ouverture de la première édition du Forum sur les investissements en aviculture (Forum Avi-Invest).

«Sur une prévision de 45 milliards FCFA, la mise en œuvre du Psra n’a pu mobiliser qu’environ 2,47 milliards FCFA, soit 12,37% du budget prévu sur la période 2012-2015 et 5,49% du budget global du Psra 2012-2021», a-t-il révélé. Cette faiblesse de mobilisation des ressources par rapport aux prévisions, a-t-il dit, interpelle le secteur public, le secteur bancaire et les investissements privés.

Par ailleurs, selon lui, la consommation de viande de volaille était, en 2015, de 1,96 kg par habitant par an au lieu de 2 kg prévus. Quant à la consommation de l’œuf, elle se situe à 64 œufs/hbt/an sur 56 prévus. Soit une hausse. «Nous sommes en droit d’espérer faire de la viande de volaille la première protéine carnée consommée en Côte d’Ivoire en 2020 », a-t-il suggéré. De nombreux défis, selon lui, restent toutefois à relever pour atteindre l’émergence du secteur à l’horizon 2020.

Le Premier ministre ivoirien, Kablan Duncan, a, lui, évoqué la qualité, le coût de la production, la prévention des maladies, le financement de la filière, la production des intrants, la transformation industrielle, l’amélioration de la commercialisation, le soutien indispensable du secteur bancaire, etc. L’objectif du Forum est de mobiliser les investisseurs privés et institutionnels pour le développement de l’aviculture en Côte d’Ivoire. «Modernisation accélérée et durable du secteur avicole» est le thème de la première édition du Forum Avi-Invest qui prend fin aujourd’hui.

GOMON Edmond

Source: Notre Voie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*