Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Cest le 7 novembre 1990 que le Président Houphouët BOIGNY nomme Alassane Dramane OUATTARA, Premier ministre de la Côte d’ Ivoire. Depuis moins de six mois au pays des Éléphants, OUATTARA est déjà sur la piste du trône du roi de la forêt. Mais d’où sort ce drôle chauve – souris Ivoirien dont les documents administratifs attribuent la nationalité Burkinabé?

Dans son dossier brandit pour se présenter à l’ élection présidentielle 2000, il est bien mentionné que OUATTARA est né le 1er janvier 1942 à Dimbokro. Sa mère s’appelle Cissé NABINTOU née à Dabou. Mais sur son jugement supplétif qui est présenté comme son acte de naissance, sa mère change et devient Nabintou OUATTARA née à Odienné. Un enfant né de deux mères différentes? Miracle!

Alassane Dramane OUATTARA qui jure que son père de nationalité voltaïque ( le Burkina Faso s’appelait encore Haute- Volta) vivaient avec lui au Nord de la Côte d’ Ivoire, prenait peut-être l’avion chaque matin pour se rendre dans une école coranique en Haute- Volta où son nom est encore bien inscrit. En mars 1962, il a suivi son service militaire dans les forces armées voltaïques sous le matricule 62/824 FAV. Son nom figure dans la liste des 20 étudiants voltaïques qui ont obtenu les bourses et passeports ordinaires pour aller poursuivre leurs études universitaires en Philadelphie, aux États-Unis.

Alassane Dramane Ouattara a présenté dans ses divers documents administratifs deux femmes différentes comme étant ses mères. Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Alassane Dramane Ouattara a présenté, dans ses divers documents administratifs, deux femmes différentes comme étant ses mères. Sur son jugement supplétif (acte de naissance), la mère de Ouattara s’appelle Nabintou Ouattara née à Odienné. Mais, dans le dossier qu’il a présenté à l’élection présidentielle de 2000, sa mère s’appelle cette fois Cissé Nabintou née à Dabou.

Recruté au FMI en avril 1968, OUATTARA a occupé le poste de directeur Afrique de cette institution de novembre 1984 à octobre 1988 en tant que Burkinabé. Par ailleurs, il a été le vice- gouverneur de la BCEAO de 1983 à 1984 comme citoyen Burkinabé. Mais subitement, il monte au grade de gouverneur de la même institution en octobre 1988 pour le compte de la Côte d’ Ivoire. Là, ça devient un deuxième miracle, puisqu’il n’y a jamais eu un décret de naturalisation du caméléon OUATTARA dans les archives nationales ivoiriennes.

Alassane Ouattara est il ivoirien Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Dans ses confidences au le journal LE PHÉNIX qui ont été publiées le 9 décembre 2002, l’ancien Président ivoirien Houphouët BOIGNY confirme n’avoir jamais naturalisé OUATTARA : « avant de le nommer Premier ministre, Alassane s’engage par écrit à rester en dehors de la politique ivoirienne, même après ma disparition. Pourquoi ai- je exigé celà? C’est parce qu’il n’est pas Ivoirien, mais Voltaïque. En effet, Alassane Dramane OUATTARA est né en décembre 1941 à Noumoudara, dans le canton de Sindou ».

Ouattara nest pas ivoirien Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Ce n’est pas de gaité de coeur qu’ Houphouët BOIGNY va faire de OUATTARA son Premier ministre, mais sous la pression de la France qui veut contrôler le pays. Houphouët BOIGNY, est obligé de céder parce que les comptes sont bloqués et risque d’ être renversé . Il précise :« François MITTERRAND, à la tête de l’ État français, va profiter de l’asile politique du jeune Laurent GBAGBO en France en 1984, pour le persuader d’un coup d’ État contre moi. Mais GBAGBO, profondément patriote, refuse de détruire son pays. Alors, MITTERRAND et le G7 vont recruter le jeune Alassane, fonctionnaire au FMI, pour l’action de déstabilisation et de destruction de notre cher pays».

J. RÉMY NGONO

Le vrai Ivoirien GBAGBO est en prison, le faux qui est OUATTARA prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien COMPAORÉ

Rémy Ngono, journaliste à RFI: «Le vrai Ivoirien Gbagbo est en prison, le faux qui est Ouattara prépare sa succession en modifiant la constitution, au bénéfice du nouveau Ivoirien Compaoré»

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE