Rencontre secrète de Bozizé et l’opposant Bida KOYAGBELE avec Zuma | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Rencontre secrète de Bozizé et l’opposant Bida KOYAGBELE avec Zuma
Rencontre secrète de Bozizé et l’opposant Bida KOYAGBELE avec Zuma

Rencontre secrète de Bozizé et l’opposant Bida KOYAGBELE avec Zuma

eCs images ont été publiées sur la page facebook du lieutenant Ketefio, aide de camps de Bida KOYAGBELE qui a été désactivée sur ordre du responsable des renseignements de KITE. Aujourd’hui le lieutenant serait mis aux arrêts de rigueur.

Comme vous pouvez le constater sur ces photos Monsieur Bida est arrivé à la base aérienne de Pretoria, à bord d’un avion militaire sud africain, en provenance du Congo DRC, plus précisément de sa palmeraie de Kawara en passant par GEMENA à 15H30 heure de Pretoria, en compagnie de trois notables musulmans centrafricains, dont un ancien ministre peulh et un imam. Sous bonne escorte du lieutenant Ketefio et du sous-lieutenant Mbarga, que l’on aperçoit sur les photos, ils ont été escortés directement dans une ferme appartenant à l’ANC non loin de Pretoria. Bozizé logé dans une des résidences du palais les auraient rejoints  vers 1 h du matin 30mn avant l’arrivée de 5 chefs d’état.

La rencontre a duré 1h 20 mn, ou les chefs d’état auraient cherché à comprendre la nature et l’origine du conflit, et ont demandé aux interlocuteurs centrafricains qu’elles étaient les pistes de solution de sortie de crise. KOYAGBELE est intervenue au nom du mouvement KITE suivi de celle de l’ancien ministre. Le président Zuma en aurait profité pour introduire Bida KOYAGBELE le protégé de l’ANC auprès des autres chefs, qui  Après 45 mn d’entretien se serait retiré  avec les notables musulmans, escortés à la base aérienne où ils ont pris leur quartier, laissant Bozizé seul avec ses anciens homologues. L’entretien entre chef d’état aurait duré 40 mn.

Les chefs d’état présents chercheraient une alternative crédible à Bozizé, mais aussi une solution rapide et pérenne à la crise la Centrafrique, tout en y associant leur ami Bozizé, qui jusqu’alors jouit de la protection de L’Ouganda. Proche des américains la présence de Bozizé à Kampala, met les ougandais dans une position inconfortable vis-à-vis des américain, mais le président assume son amitié dérangeante.

Bozizé  serait depuis dimanche soir à Cap Town pour un contrôle médical. Quand  à Bida KOYAGBELE et sa suite, ils auraient été aperçus avec sa suite, dans l’arrière court de plusieurs hôtels de la place de Pretoria pour être reçu par différents chefs d’états venus pour l’investiture. Il a même été aperçu parmi les invités de marque de l’ANC lors de la cérémonie.

 Durand Smith

Source: kangbi-ndara

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.