Rentrée scolaire 2017-2018 : Violents affrontements entre étudiants et policiers

Rentrée scolaire 2017-2018 : Violents affrontements entre étudiants et policiers

La fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) maintient son mot d’ordre de boycott de la rentrée scolaire 2017-2018.

L’illustration a été faite ce mercredi 13 septembre 2017 avec des violents affrontements qui ont opposé des étudiants à la police.

Violents affrontements entre étudiants et policiers 2 Rentrée scolaire 2017 2018 : Violents affrontements entre étudiants et policiers

L’envoyé spécial de Letempsinfos.com sur place à pu constater une chasse à l’homme, un déluge de bombe lacrymogène, des bastonnades des manifestants faisant de nombreux blessés parmi les étudiants. Débutée à 8h, cette manifestation a duré tout l’après-midi.

Violents affrontements entre étudiants et policiers 4 Rentrée scolaire 2017 2018 : Violents affrontements entre étudiants et policiers

Pour rappel La Fesci demande le retour aux sessions de remplacement pour les examens à grands tirages, des bourses dans les lycées et collèges. Mais aussi, la suppression des comités de gestion des établissements scolaires(Coges).

Face à ces revendications non encore satisfaites par les autorités concernées, la Fesci a décidé de mettre fin au louvoiement du régime ivoirien.

Violents affrontements entre étudiants et policiers Rentrée scolaire 2017 2018 : Violents affrontements entre étudiants et policiers

Aujourd’hui mercredi 13 septembre, la puissante fédération est montée au créneau après trois jours d’interpellation. Ses militants ont perturbée  la rentrée scolaire « jusqu’à nouvel ordre » comme lors de la conférence de presse, du week-end de son premier responsable Assi Fulgence Assi.

Par Marie Claude Ouattara

Source: letempsinfos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE