Report du congrès de L’Unjci: Quand les rififis ont raison d’une rencontre tant attendue

Report du congrès de L’Unjci: Quand les rififis ont raison d’une rencontre tant attendue

Initialement prévu les  1er et 2 août 2015  le congrès des journalistes de côte d’Ivoire n’  a pas eu lieu. Il a été  reporté au samedi 8 et dimanche 9 aout 2015.en témoigne  un communiqué  du  conseil  d’administration de l’Unjci  dont nous avons copie. Et  qui stipule que cette décision émane des deux candidats  en lice pour le poste de président de l’Unjci. Notamment Vamara Coulibaly et Moussa Traoré.

Les tensions qui prévalaient  entre les deux camps dès l’ouverture de la campagne présageaient déjà de ce changement date. Chacun y allant de sa stratégie rien que pour pouvoir faire tomber l’adversaire oubliant même parfois le sens du mot confraternité. Heureusement que le ministère de Tutelle a réussi à ramener l’ordre.  Les faits. mercredi 29 juillet 2015, le président du comité d’organisation  du congrès Joseph  Anoma est le premier à monter au créneau à travers une conférence de presse. Objectif, révéler les dispositions pratiques pour l’organisation de ce 9ème congrès. « Sont habilités à prendre part au vote et au congrès, seuls les journalistes ayant une carte d’identité des journalistes professionnels (Cijp) et une carte de membre Unjci 2015. Ceux d’entre eux qui ne pourront pas effectuer le déplacement pourront remettre une procuration aux confrères qu’ils auront désignés bien entendu en prenant soin de leur confier les documents cité ci-dessus. En ce qui concerne les journalistes mandatés pour la couverture dudit congrès, Joseph Anoma ils devront se munir d’une demande de couverture, plus la carte de presse que leur affrète normalement leur rédaction.  À titre  exceptionnel, seuls les confrères de l’intérieur seront logés lors de ce 9ème congrès  .Nous devons renforcer nos liens au cours de ce congrès, car entant qu’éveilleurs des consciences c’est à nous de donner l’exemple », annonce t-il.

Plus tard dans la journée, c’est au tour de la liste conduite par Vamara Coulibaly de faire entendre sa voix. 15h, maison de la presse, plateau. Saint Claver Oula, président du comité électoral de la liste « Agissons pour une Unjci rassemblée et crédible » face à ses confrères récuse  le président du Comité d’organisation et avertit que si rien est fait pour parer aux irrégularités observées ici et là, l’équipe du candidat Vamara exigera la mise sur pied d’un Comité Ad Hoc « Loin d’agir en personne neutre, le président du comité d’organisation s’érige en Directeur de campagne du candidat Moussa Traoré en cautionnant les irrégularités observées. Notamment l’indisponibilité de la liste électorale provisoire  à 4 jours de l’élection, la difficulté d’accès  aux  cartes Unjci à certains journalistes, le non hébergement des congressistes vivant à Abidjan, le jeu trouble de Joseph Anoma censé mettre au même niveau d’information les deux parties  nous avons donc décidé de saisir le ministère de la Communication,  pour statuer sur de nombreux cas d’irrégularités présumées . », Dénonce Saint Claver Oula. De son côté Joseph Anoma dit ne rien se reprocher. « Je ne me reconnais pas dans tout ce qui m’a été reproché. Et je ne veux en aucun cas que mon nom soit mêlé à des supposées malversations » affirme t-il sans détour.

Pour arriver à ce report, il aurait fallu « la médiation de la tutelle », qui toujours selon notre source aurait demandé aux deux candidats d’aplanir leur différent et ce en présence du Pco.  Ce report d’une semaine vise si l’on s’en tient à la volonté de la tutelle devra assurément déboucher sur le croisement des listes électorales.

Noura Kamagaté, pour eburnienews.net

_________

NB: Il est permis de reprendre nos articles sous condition d’en préciser la source

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.