Révélations sur l’affaire SICOGI: “Le mentor” proche du régime Ouattara confirme les malversations de Loukiman

Révélations sur l’affaire SICOGI: “Le mentor” proche du régime Ouattara confirme les malversations de Loukiman

Peut-on tout dire dans la vie au point de voir s’écrouler ce qu’on a contribué à bâtir, ou doit-on se taire face à toutes les dérives au point de voir le même l’édifice s’écrouler cette fois sans espoir de reconstruction……..

En d’autres termes. “Parles, tu meurs. Tais toi, tu meurs, alors dis et meurs”.

Les dernières révélations de malversations constatées à la sicogi par les militaires ne sont que l’infime partie émergée de l’immense iceberg de la corruption dont sont passés maîtres certains ivoiriens, véritables facteurs limitant de la politique d’émergence prônée. En effet, le souci du président Ouattara de faciliter aux moins nantis de ses concitoyens l’accès au logement a été une aubaine pour monsieur Loukiman et sa clique de se remplir les poches en détournant cette noble intention à  leurs seuls profits. Ainsi la diaspora est passée à la trappe à travers une vaste escroquerie aux détriments des ivoiriens d’Europe et d’Amérique et aussi de l’état ivoirien.

Mode opératoire

En collaboration avec monsieur Mahama Diabagate ex-dg de la caisse d’épargne, lui,  débarqué depuis lors pour malversations. La sicogi a organisé une tournée en Europe pour sensibiliser les ivoiriens désireux d’acquérir des logements. Tout souscripteur devait préalablement payer 50 Euros de frais de dossier en même temps qu’il lui était imposé d’avoir un compte à la poste chez monsieur Mahama qui par la suite trouvera l’operateur chargé de construire les maisons. Il est bon de préciser que ces opérateurs en question n’étaient autres que Loukiman et Mahama à travers des prêts noms. Ainsi des milliers de souscripteurs ont payé et sont sans nouvelle jusqu’à ce jour. Plusieurs centaines de milliers d’Euros dans l’escarcelle de nos gentlemen arnaqueurs.

Quand l’assurance de l’impunité est poussée à l’ extrême

Bonjour les pratiques mafieuses. Le plus cocasse et franchement grave de l’affaire, c’est quand ces quidams dont un cadre bien connu de la RTI dans le monde de l’événementiel vont exiger à l’organisateur chargé de mobiliser les ivoiriens à Paris, en l’occurrence Ephrem Youkpo, homme de média bien connu en Europe, la surfacturation de sa prestation comme condition d’octroi du marché. Le pauvre n’avait d’autre choix que d’accepter.

Ainsi ces ivoiriens nouveaux à travers leur missi dominici en la personne de ce cadre de la RTI, dont nous taisons le nom pour le moment et dont nous ne comprenons ici ni le rôle encore moins la présence si ce n’est qu’elle est proche de Mr Loukiman percevront des rétro commissions de 15 puis 20 millions de francs cfa alors qu’ils exigeaient eux (les promoteurs) la totalité de la surfacturation. S’en suivrons alors un harcèlement sur la personne d’Ephrem Youpko assorti de menaces de morts si jamais il mettait les pieds à Abidjan. Sûre de ses relations avec la haute sphère comme elle aime à le dire à tout venant, cette personnalité journalistique, selon les dires d’Ephrem a juré de lui faire la peau. Que faisait ce journaliste dans cette histoire aux cotés de Loukiman……..quel rôle joue t’il à la sicogi ?

Ces questions feront l’objet de l’acte 2 de nos publications sur les arnaques de la sicogi.

Une enquête exclusive de Moukila Paul

Source: Lementor.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.