Révélations: Voici pourquoi Ouattara refuse toujours le poste de SG du RDR qu’il a promis à Soro

Révélations: Voici pourquoi Ouattara refuse toujours le poste de SG du RDR qu’il a promis à Soro

Depuis la réunion du Secrétariat général du RDR tenue le weekend dernier, nombreux sont les observateurs de la scène politique ivoirienne, surpris de la non-confirmation de l’intérimaire Amadou Soumahoro au poste de Secrétaire général du parti. Trois ans que Tchomba [son surnom] squatte le poste de Secrétaire général «par intérim» du RDR, depuis le départ de la tantie Henriette Dagri Diabaté à la grande Chancellerie de la République de Côte d’Ivoire. Dans les faits, dame Henriette reste pourtant la seconde personnalité du parti à la case, après son indéboulonnableprésident Alassane Dramane Ouattara. C’est ainsi qu’elle a récemment été vue [malgré ses 79 ans, née en 1935] conduisant une délégation du RDR au 58e Congrès de l’Internationale libérale tenue en avril 2014 à Rotterdam au Pays-Bas. Les travaux du weekend dernier qui ont vu les nominations de neuf nouveaux membres au Secrétariat du parti, étaient eux aussi dirigés par Henriette Dagri Diabaté.

Alors question…Pourquoi ADO, l’homme à tout décider au RDR, hésite-il à confirmer ou à infirmer Tchomba Amadou Soumahoro ? Ce dernier paierait-il pour son échec aux dernières municipales dans son fief de Séguéla ? Faut-il croire à l’argument de la peur du Congrès, dans un parti pourtant connu pour son aversion pour les décisions démocratiques ?

La promesse à «Soro Secrétaire Général du RDR»

Un proche de Soro [actuel président du Parlement] qui nous a joint avant la réunion du Secrétariat général du RDR semble avoir des idées. Voici ses propos sur la question: «En maintenant Soumahoro comme intérim, Ouattara évite de fâcher Soro, auquel il a promis la Direction du RDR, depuis le Golf Hôtel en 2010. Une promesse remise au goût du jour, lors du départ de l’ancien chef de la rébellion de la primature, remplacé par le PDCIste Ahoussou Jeannot. En un mot, ADO est coincé entre son penchant naturel pour Hamed Bakayoko [véritable numéro 2 du régime] et sa volonté de ne pas fâcher le clan de l’ex rébellion autour de Soro. Un clan ne l’oubliez pas avec des capacités de nuisances militaires.»

Affaiblir Soro

Selon nos informations, une stratégie mise en place par les faucons anti-Soro Guillaume consisterait à affaiblir ce dernier. La récente cooptation de l’ex porte-parole de la rébellion, Siriki Konaté au sécretariat du parti, participerait de cette stratégie d’affaiblissement de Soro. De même que les récurrentes attaques «médiatiques» contre Wattao, fidèle parmi les fidèles militaires de Soro. Le barbu Fofié Kouakou aurait aussi fait les frais de ses liens forts avec Soro, de même que le transfèrement de Blé Goudé à la Haye. Certains stratèges du RDR soupçonnent en effet Soro de vouloir s’appuyer sur l’immense réseau d’anciens fescistes en Europe et en Côte-d’Ivoire, dans la perspective de 2020. «Si Soro n’était pas soutenu par une partie de l’Etat-major français, il serait depuis bien longtemps en prison à La Haye» conclut notre interlocuteur cité plus haut.

Par Sylvie Kouamé

Source: Connectionivoirienne

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.