Revirement spectaculaire à la CPI: La Cour refuse de libérer le président Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé

Revirement spectaculaire à la CPI: La Cour refuse de libérer le président Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé

Le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé ne sortiront pas de prison dans les jours qui viennent malgré la décision d’acquittement prononcée en leur faveur par les juges de la Chambre de première instance I.

En effet, à la majorité des juges (3 contre deux), les juges Howard Morrison et Piotr Hofmański ayant exprimé une opinion dissidente, la Chambre d’appel de la CPI a fait droit à la requête du Procureur Fatou Bensouda. La CPI a par cet effet a décidé de maintenir le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé en détention jusqu’au 1er février 2019, date à laquelle une nouvelle audience sur leur détention est programmée.

La Chambre d’appel de la CPI a également ordonné au Procureur de présenter son mémoire d’appel au plus tard le 23 janvier 2019. Les équipes de Défense et la représentante des victimes ont également été priées de faire parvenir leurs observations au plus tard le 29 janvier 2019.

Cette décision de la Chambre d’appel de la CPI est un revirement des plus spectaculaires. Elle ne manque donc pas d’alimenter les suspicions diverses dans les communautés ivoiriennes et africaines.

Eburnienews.net

About Tjefin

2 comments

  1. Qu’ et ce qu’ il y’ a de plus surprenant venant de ces juges qui sont habitués à la corruption intellectuelle ?

    Bonne chance à eux mais ils verront ce que leurs yeux n’ ont jamais vu .

    A Très Bientôt

    • Merci cher combattant e laliberte africaine vraie!On est ensemble et la lutte continue:restons plus que solides et surtout “ensemble”!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.