San Pédro: Un FRCI abat sa femme et se tire une balle dans la tête

San Pédro: Un FRCI abat sa femme et se tire une balle dans la tête

L’idylle entre un élément des FRCI basées dans le village de Dagadji, sous-préfecture de Doba, et sa concubine, a connu une fin tragique, le dimanche 10 août, aux environs de 7h.

Le soldat, sans matricule, a criblé de balles sa dulcinée avant de se tirer une balle dans la tête. Il a rendu l’âme au Centre hospitalier régional (CHR) de San Pédro, où il avait été évacué, la mâchoire pendante.

Selon des témoins, Jonas Konan Koffi, l’élément FRCI, en poste à Dagadji, se rend chez l’un de ses amis, tôt le dimanche matin. Il y trouve sa concubine, Djénéba Gondo Camara, qui porte une grossesse, dont il doute depuis fort longtemps de la paternité. La jeune fille, serait bien connue pour son passé de professionnelle du sexe.

A la vue de sa concubine, le soldat s’emporte et réclame l’argent qu’il lui avait remis auparavant. Le ton monte entre les deux amoureux. Le voisin accourt et s’interpose. Le soldat lui demande de se mettre à l’écart de cette affaire et lui aurait dit ceci : «Si tu ne me remets pas mon argent, je vais t’abattre tout de suite. » Le voisin s’éloigne immédiatement des lieux. Quelques minutes après, il entend trois détonations. Jonas Konan Koffi venait de loger trois balles dans la poitrine, la gorge et le cou de sa dulcinée.

Il ne s’arrête pas là. Il dirige le canon de son arme vers sa tête et se tire une quatrième balle qui lui arrache la mâchoire. Evacué d’urgence au CHR de San Pédro, il rendra l’âme à son arrivée. Des témoins racontent que Jonas Konan était très porté sur l’alcool et la drogue.

Sam K. D

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.