Santé du président ivoirien: Ouattara serait en soins intensifs à Abidjan

Santé du président ivoirien: Ouattara serait en soins intensifs à Abidjan

Selon les informations en notre possession émanant d’une source très proche du pouvoir, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara est en soins intensifs à Abidjan. Une batterie de médecins français et européens serait à son chevet à Abidjan ou à Assinie, où il possède une résidence très discrète loin des regards.

Atteint de douleurs sciatiques sévères et du cancer de la prostate en phase terminale, Ouattara a selon nos sources rechuté depuis une semaine. Mettant le pouvoir dans l’émoi surtout à la veille de grandes rencontres internationales.

C’est donc la mort dans l’âme que Ouattara a été obligé de s’absenter au quatrième sommet Afrique-Union Européenne les 2 et 3 avril 2014 à Bruxelles. Pour les mêmes raisons, il sera également absent aux réunions du Printemps de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, du 11-13 avril 2014 à Washington, et au Forum sur les opportunités en Côte d’Ivoire du 14-15 avril 2014, à New York. Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, selon nos informations, a été à la dernière minute instruit de remplacer le chef de l’Etat à ces rencontres internationales de premier plan où une centaine de chefs d’Etat du monde entier ont été conviés.

Ordre lui à même été donné de pondre un communiqué officiel en lieu et place de la présidence, comme ce sont les usages en la matière. Les médias internationaux comme “La Lettre du continent” ont confirmé la rechute du chef de l’Etat et son arrivée prochaine en France pour soins intensifs. Mais ce dernier hésite encore, car échaudé par sa dernière présence en France à l’hôpital américain de Neuilly, et feuilleton médiatique qui s’en est suivi et dont l’épilogue a été son apparition surprise à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France, suivi de son retour précipité le 02 mars dernier à Abidjan, où l’attendait le Roi du Maroc depuis une dizaine de jours.

Dans l’entourage de Ouattara, on sait qu’une nouvelle apparition à Paris déclenchera immédiatement une réaction en chaîne internationale. Et tous les medias du monde entier se mettront à coup sûr aux trousses du célèbre malade. Chose qu’on veut absolument éviter. L’option de Paris est donc pour l’instant écartée. On envisage par contre avec beaucoup d’intérêt la destination du Maroc, où le Roi Mohamed VI s’est révélé un allié sûr pendant sa dernière convalescence qui avait duré plus d’un mois. Mohamed VI, au mépris de tous les usages diplomatiques en la matière, est resté dix jours à Abidjan, pour dit-on protéger le pouvoir de son ami Ouattara. Car selon les usages diplomatiques, aucun coup d’Etat n’est possible dans un pays en présence d’un chef d’Etat ou souverain étranger, de surcroit allié des grandes puissances.

La rechute brutale du chef de l’Etat ivoirien est d’ autant plus spectaculaire qu’il y a 3 semaines, il annonçait fièrement la fin de sa convalescence, en brandissant fièrement sa canne.

Serge Touré

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.