Scandale au Cameroun: Une maire de la capitale estorque de l’argent aux commerçants

Scandale au Cameroun: Une maire de la capitale estorque de l’argent aux commerçants

L’action politique est possible dans ce pays. Lisez attentivement les trois actes que je vous expose maintenant.

ACTE 1 : LE MARDI 28 OCTOBRE 2015.

Ce jour autour de 14h, alors que je suis en plein boulot, des commerçants de quincailleries au Quartier Odza m’appellent de toute urgence. Motif, ils sont entrain d’être scellés par la Mairie de Yaoundé 4 des services d’hygiène de la Mairie. J’arrive quelques minutes plus tard, je trouve sur place dans l’une des quincailleries, 8 agents de la Mairie dont 05 en tenue(blouses) de la Mairie et 03 en tenue d’agent de la police municipale.je leur demande de produire l’ordre de mission, ils le font, je leur demande l’objet de leur présence aujourd’hui, ils me disent qu’ils sont là pour la vérification du matériel d’hygiène nécessaire dans les commerces.ils citent l’extincteur, le Certificat médical, les blouses, le Cs sans signification, la boite à pharmacie, ils ajoutent que le défaut de tout ceci entraine des amendes séances tenantes et le non paiement de celles-ci entraine la fermeture du commerce.je constate par ailleurs que plusieurs sont déjà fermées.il me donne les tarifs des amendes:

– Défaut de présentation de l’extincteur 25000f

– Défaut de présentation de la boite à pharmacie 25 000f

– Défaut de certificat médical 3 000f

– Défaut des blouses 3000f

– Défaut de CS 75000f.

– Défaut de poubelles 3000f

Je leur demande s’ils peuvent me présenter la loi sur la fiscalité locale , et la délibération du conseil Municipal qui fixe ces tarifs.ils paniquent et piquent une colère indescriptible.je leur dit. Qu’à partir de cet instant, la pose des scellés est terminée ici, Ils se mettent à m’engueuler et à me dire qu’ils vont sceller quelque soit le cas, j’appelle Madame le Maire pour lui fait état de la situation et de la qualité de ses agents. Elle me traite de tous les noms d’oiseaux, elle dit que je jette du discrédit sur ses employés, que je n’ai pas les délibérations du conseil municipal, elle me dit de ne plus jamais l’appeler et elle me raccroche.

Escoquerie au Cameroun Scandale au Cameroun: Une maire de la capitale estorque de largent aux commerçants

Je suis touché dans ma chair.

En passant, beaucoup avaient déjà versé 10 000.20000.30000,…pour ne pas voir leur boutique scellées

L’ACTE 2 : LE 28 OCTOBRE 2015

finalement les agents n’ont pas scellés cette boutique mais ont promis le faire le lendemain c’est à dire aujourd’hui.

Ce jour je prépare la correspondance nécessaire, parce que je suis convaincu que c’est le bon chemin, dans la mesure où, la loi sur la fiscalité locale n’oblige pas les détenteurs de quincaillerie à avoir le matériel exigé par ces agents mieux, les amendes dans le cas où cela s’avérait nécessaire les amendes fixées ne dépassent pas 1000 F par trimestre. Article 77(3).

Je saisi d’abord Madame le Maire pour son comportement villageois, ensuite le Sous Préfet de Yaounde4, la Conac et je fais un communiqué Radio-Presse.

Je mettrais toutes les correspondances à votre disposition

ACTE 3 : CE 29 OCTOBRE 2015

Les Médias (Siantou et Magic Fm) prennent le Relais et annoncent l’arnaquent à la Mairie de Yaoundé, le Sous préfet de Yaoundé 4 saisit Madame le Mairie, La Conac décide de s’en mêler.

13h10, Ma secrétaire m’informe que Madame le Maire voudrait me parler.

Madame le Maire me dit qu’elle a reçu ma correspondance et qu’aujourd’hui, elle peut me repondre.que hier elle ne pouvait pas le faire parce qu’elle n’avait pas de preuves. Et qu’elle n’imaginait pas que ces agents pouvaient faire ce genre de choses, .qu’elle n’y est pour rien. Qu’elle ne peut pas avoir les problèmes de 25000,500000 ou de 10 000000 et que si elle avait ce genre de problème, elle vendrait le terrain. Comme j’ai saisi la Connac, elle va répondre et qu’elle va sanctionner les coupables, que les tarifs réels sont de 500-1000f par trimestre. Là où elle m’a renversé, elle me dit que pourquoi, je fais ça? N’est ce pas qu’elle a appris que le SDF et le RDPC ont signé une alliance?

L’ACTE 4 C’EST CERTAINEMENT DEMAIN

Parfait Mbvoum
Journaliste
—-
Source: Africa Media

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.