Scandale financier au Mali: La femme d’un proche de Ouattara saisie avec des milliards

Scandale financier au Mali: La femme d’un proche de Ouattara saisie avec des milliards

L’affaire fait grand bruit au sein de l’armée et des cercles du régime Ouattara. Au dire de sources proches du pouvoir d’Abidjan, l’épouse d’un haut gradé des FRCI, dont nous taisons volontairement l’identité, a été prise à la frontière ivoiro-malienne en possession de plus de plusieurs milliards de fcfa. L’argent était, dit-on, en devises étrangères et en fcfa.

L’affaire se serait passée en début du mois de septembre 2014. Ce sont les corps habillés maliens qui l’auraient arrêtée. La femme de ce haut gradé des FRCI était à bord d’un véhicule de type 4×4 Prado en partance pour Bamako. Arrêtée, elle a été relâchée, le lendemain, et les liasses ont été gardées par les autorités maliennes avant d’être remises aux autorités ivoiriennes.

Depuis septembre jusqu’à ce jour, le chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, qui serait informé de ce scandale n’a pris aucune mesure contre ce haut gradé des FRCI, affirme une source militaire crédible qui a requis l’anonymat. « On pensait que dès son retour des Etats-Unis où il s’était rendu à l’ONU, le président Ouattara prendrait des sanctions contre ce haut gradé. Puisqu’il n’avait pas réagi alors que tout cela s’était passé en sa présence. Mais jusqu’à ce jour, rien n’a été fait », poursuit notre source.

En effet, Alassane Dramane Ouattara s’était envolé pour New York (USA), le samedi 20 septembre 2014, pour y prendre part à la 69ème session de l’assemblée générale des nations-unies. Le départ de M. Ouattara pour les Etats-Unis s’est effectué, plusieurs jours après le scandale financier impliquant, au Mali, la femme de ce haut gradé des FRCI. Alors qu’il n’avait rien dit sur cette affaire au moment où elle est survenue, certaines personnes informées pensaient que M. Ouattara prendrait une décision dès son retour de l’un de ses sempiternels voyages à l’extérieur. Rien n’a été fait. Comme pour dire, sans doute, que la bonne gouvernance est toujours un voeu pieux en Côte d’ivoire.

Didier Depry

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.