Selon François Hollande, la menace islamiste est une conséquence les guerres initées par les USA au Moyen-Orient

Selon François Hollande, la menace islamiste est une conséquence les guerres initées par les USA au Moyen-Orient

En hommage aux victimes des attentats du 11 septembre, le chef de l’Etat français François Hollande a produit un texte que l’on peut retrouver sur sa page facebook. Dans ce texte, monsieur Hollande n’est pas passé par quatre chemins pour “accuser” les USA d’avoir allimenté le terrorisme mondial à partir des guerres initées au Moyen-Orien.

«Les réponses que l’administration américaine a apportées à ces attaques planifiées de l’intérieur et exécutées de façon méthodique, loin d’éradiquer la menace, l’ont élargie à un plus vaste espace. Et notamment en Irak», a écrit François Hollande.

Ci-dessous l’intégralité du poste du président français

Il est des dates et des actes dans l’histoire qui marquent un changement de monde autant qu’un changement de siècle.Le 11 septembre 2001, ce jour funeste où près de 3000 personnes ont été tuées à New York, Washington et Shanksville, dans des attaques destinées par leur ampleur et par leurs cibles à jeter l’effroi sur l’Amérique.

Oui, ce jour-là, nous étions tous Américains. Mais avions-nous suffisamment mesuré et compris que nous étions tous concernés et que nous étions désormais confrontés à un terrorisme d’une autre nature que ce que jusque-là le monde avait connu ?
Avions-nous saisi qu’au-delà d’Al quaïda et de ce groupe barbare qui s’était installé en Afghanistan, c’était une guerre qui nous était déclarée par le fondamentalisme ?

Les réponses que l’administration américaine a apportées à ces attaques planifiées de l’intérieur et exécutées de façon méthodique, loin d’éradiquer la menace, l’ont élargie à un plus vaste espace. Et notamment en Irak.

Et si la France, avec Jacques CHIRAC, a refusé légitimement de se joindre à l’intervention, et l’a même condamnée, elle n’en a pas moins été victime des conséquences du chaos qu’elle a engendré.

Le 11 septembre, avec ses vies ensevelies, ses destins brisés et ses familles endeuillées, revient chaque fois qu’un attentat sanglant se produit dans le monde. Comme une répétition du malheur. Comme une reproduction de l’horreur. Comme une réplique de la terreur.

C’est toujours la démocratie, la liberté, la tolérance et la culture qui sont visées par les fanatiques islamistes qui trahissent leur dieu pour jeter sur la civilisation la haine qu’ils ont pour le progrès humain.

Je l’ai affirmé cette semaine. Face au terrorisme, la démocratie triomphera car la liberté est une force que rien n’arrête, dès lors que les peuples ne cèdent jamais à la peur, qu’ils sont unis et solidaires.

François Hollande

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE