Selon Gie-Pmiex-Coopex, des exportateurs du cacao ivoirien seront en défaut de paiement sur 80 000 tonnes de contrats d’exportations

Selon Gie-Pmiex-Coopex, des exportateurs du cacao ivoirien seront en défaut de paiement sur 80 000 tonnes de contrats d’exportations

En Côte d’Ivoire, les opérateurs du Groupement d’intérêt économique des petites et moyennes industries et des coopératives exportatrices de café-cacao (Gie-Pmiex-Coopex) seront en défaut de paiement sur des contrats d’exportation portant sur un volume de 80 000 tonnes de cacao. C’est ce qu’a confié, à Reuters, Raymond Coffi, le président du Groupement.

Ce défaut de paiement est l’une des conséquences de la chute des cours mondiaux du cacao au cours de l’année 2016. Le recul des cours de l’or brun combiné à l’effet d’une hausse surprise des prix aux producteurs, décidée par l’exécutif ivoirien (1100 fcfa/kg de cacao) a mis certains exportateurs locaux de cacao dans l’incapacité d’honorer leurs contrats. Et ce, d’autant plus qu’ils ont reçu une fin de non-recevoir à leur demande d’augmentation de financement (10 -12%) de la part des banques.

Par ailleurs, il faut souligner que cette annonce d’un défaut de paiement constitue une première depuis que la nation éburnéenne a commencé à effectuer des ventes par anticipation de sa récolte de cacao, depuis 2012.

Cette vente par anticipation qui se fait essentiellement via des enchères électroniques et sur la base du prix minimum fixé aux producteurs, a connu, pour le compte de la saison 2016/2017, la liquidation de 1 308 000 tonnes de cacao.

Espoir Olodo

Source: Agence Ecofin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*