Selon Henri Konan Bédié, « L’appel de Daoukro supposait » que le RDR de Ouattara « passerait la main » au PDCI en 2020

Selon Henri Konan Bédié, « L’appel de Daoukro supposait » que le RDR de Ouattara « passerait la main » au PDCI en 2020

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), Henri Konan Bédié a affirmé samedi que « l’appel de Daoukro », par lequel il a appelé à soutenir la candidature du chef de l’Etat Alassane Ouattara en 2015, « supposait que le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), passerait la main » à sa formation politique en 2020, sur TV5.

« L’appel de Daoukro supposait que nous soutenions (M.) Ouattara, et qu’après son élection, lorsqu’il ne se présentera plus aux élections, le RDR passerait la main au PDCI », a indiqué M. Bédié

Pour lui, cette « alternance conduirait à élire toujours un candidat unique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

En septembre 2014, le leader du plus vieux parti de Côte d’Ivoire a appelé à soutenir la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015 et souhaité une alternance entre sa formation et le parti présidentiel en 2020, après le dernier mandat de l’actuel président.

Le président du PDCI a déjà demandé à son secrétariat exécutif d’ »assurer le succès de la candidature d’un cadre militant actif », à la présidentielle de 2020. Le RDR a aussi annoncé sa volonté de présenter un candidat à cette élection.

Edwige Fiendé

Source: Alerte info

One comment

  1. Je m’inscris en féroce frustré,surtout en colere contre les Ivoiriens.Je voudrais attirer leur attention pour dire que la Cote d’Ivoire qui nous a tous nourris et faits n’est pas une chose de passe-passe.Cette déclaration de “passer la main” est une insulte à l’intelligence de tout le peuple ivoirien!Si en pays Baoule l’héritage ou le siege est un “fait de passe-passe”,le peuple ivoirien et sa souverainete de se choisir un fils digne qui préside ses destinées ne feront jamais l’objet de pase-passe ou de deal entre des individus qui ont fait leur temps et leur preuve en tant que médiocres gestionnaires.Le propos de Bedie sonne comme la plus grave et grosse insulte aux Ivoiriens: comme quoi,ils n’ont aucun choix que de subir la bonne volonté de lui,Bedie ou de Dramane Allassane pour qu’un president soit désigné.Tous deux sont donc les grands manitous gourous qui décident de la vie du peuple!Ivoiriens,Ivoiriennes,debout:sanctionnons ces deux criminels qui se moquent de nous avec plaisir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE