Selon la “Lettre du Continent”, c’est Fabius qui a “finalisé” la nomination de Lionel Zinsou

Selon la “Lettre du Continent”, c’est Fabius qui a “finalisé” la nomination de Lionel Zinsou

Selon la Lettre du Continent, la nomination de Lionel Zinsou comme chef du gouvernement béninois s’est concrétisée lors de la visite de Thomas Boni Yayi à Paris, le 9 juin.

Avant son entretien à l’Elysée avec François Hollande, le président du Bénin a convaincu Laurent Fabius d’intervenir auprès de son ancien conseiller pour que ce dernier accepte le poste. “Tout cela se fera sous mon patronage”, aurait répondu le ministre français des affaires étrangères. Après quelques réticences, Lionel Zinsou a accepté cette nouvelle mission à condition d’avoir toute latitude sur la désignation de ses ministres, une prérogative en général dévolue au palais de la Marina.” (La Lettre du Continent)
M. Zinsou, normalien, neveu de l’ex-président béninois Émile Derlin Zinsou, dirigeait depuis 2009 l’un des plus gros fonds de capital-investissement d’Europe, PAI Partners, après être passé par le cabinet du Premier ministre français Laurent Fabius et la Banque Rothschild notamment.

Il est semble-t-il un acteur clé de la Françafrique béninoise. Il est le président d’AfricaFrance et co-auteur du rapport Védrine, et par ailleurs ancien conseiller de Laurent Fabius et du président béninois Yayi Boni et actuel dirigeant du fonds d’investissement PAI Partners. AfricaFrance est nouvelle fondation voulue par François Hollande et Laurent Fabius pour établir un « nouveau partenariat africain de la France » qui a commencé à financer un projet d’exploitation forestière dans la dictature congolaise de Sassou Nguesso aux vieux relents de Françafrique, selon Mediapart.

Source: Sam La Touch

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.