Selon le très pro-Soro Chris Yapi, la santé retrouvée d’Amadou Gon-Coulibaly énerverait Hamed Bakayoko

Depuis 72 heures, l’entourage du Ministre de la Défense Hamed Bakayoko s’interroge sur son moral et son état d’esprit, tant il est devenu irascible. Visiblement, le ministre est fortement contrarié. Mais l’on n’a pas pu nous dire pourquoi.

Un membre de son entourage est formel : le ministre a reçu un coup de fil, très précisément ce samedi 27 juin 2020, ce après quoi il s’est assombri. Chris Yapi a cherché à savoir les raisons du mal-être du Ministre Bakayoko. Est-ce l’évolution du dossier relatif au scandale de la drogue ? Est-ce l’enquête sur les attaques djihadistes ? Ou est-ce autre chose ? Chris Yapi croit savoir.

En effet, samedi dernier, le Premier ministre Amadou Gon-Coulibaly s’est essayé, avec succès, à une virée pour mesurer sa santé. Ce qu’il ignore, c’est que son ministre de la Défense le surveille comme du lait sur le feu, épiant tous ses faits et gestes. Le contact d’Hamed Bakayoko venait ainsi de lui donner la mauvaise nouvelle de ce que le Premier ministre Amadou Gon-Coulibaly avait pu se déplacer dans son fauteuil roulant et en plein centre de Paris.

Depuis ce coup de fil, le Ministre Bakayoko a perdu l’appétit. Lui qui se voyait déjà candidat du RHDP en raison de l’invalidité du Premier ministre, devrait-il ravaler ses ambitions ? Ses supporters sur la toile avaient déjà entrepris une campagne annonçant son choix comme le nouveau candidat du RHDP pour la présidentielle de 2020. Campagne qui a été relayée activement par son très proche Chef de cabinet à la Mairie d’Abobo, Abou Diarra.

Tous les plans du Ministre Bakayoko tombent ainsi à l’eau, lui qui avait déjà préparé son épouse Yolande Tanoh-Bakayoko à agir comme Michèle Obama, puisqu’elle est avocate comme cette dernière.
Quant à lui-même, il s’efforçait de se tailler un physique à la Obama, même si là et de beaucoup s’en faut, il n’a ni l’intelligence ni les diplômes de l’ancien président américain.

Hambak essaie de surmonter ses émotions de cette « triste » nouvelle d’une meilleure santé du Premier ministre, lui qui avait annoncé à son cercle restreint que les astres s’étaient spécialement alignés pour lui donner le pouvoir.

Depuis ce samedi, Hamed Bakayoko essaie de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Il ne lui reste qu’à abreuver le Président Ouattara d’informations fabriquées, comme par exemple, celle selon laquelle les soldats ivoiriens envisageraient d’ouvrir le feu sur les officiels lors de la cérémonie d’hommage aux soldats tués à Kafolo.

CHRIS YAPI NE MENT PAS.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.