Selon Tenena César Koné, un militant du RDR, Guillaume Soro est un militant saisonnier du RDR. Il faut donc l’ignorer

Selon Tenena César Koné, un militant du RDR, Guillaume Soro est un militant saisonnier du RDR. Il faut donc l’ignorer

Au RDR, il faut désormais avoir le courage de dire certaines choses et d’appeler un chat, un chat. Depuis un bon moment, une certaine opinion fait croire que Guillaume Soro est victime d’une cabale où des gros bonnets du parti ne veulent pas le sentir. Qu’à cela ne tienne.

Pour un oui ou pour un non, ses obligés font des contributions sur les réseaux sociaux ou publient des photos circonstancielles pour certifier le militantisme de SORO au RDR. Il faut que ce soit clair : Il ne suffit pas d’avoir pris une photo dans un passé lointain avec des cadres d’un parti politique pour se considérer comme militant de ce parti. Il ne suffit pas non plus de porter un pagne de campagne avec les effigies du PRADO pour se dire militant du RDR. Militer au RDR, c’est participer aux activités du RDR.

Or Guillaume SORO, en dehors des congrès ou des conventions où il ne se déplace, rien que pour tester sa popularité, ne participe jamais aux réunions stratégiques du parti. On ne peut pas se dire militant d’un parti, avoir été élu sous la bannière de ce parti et devenir même président de l’Assemblée nationale toujours sous le parrainage de ce parti et puis boycotter les activités importantes de ce parti. Il trouve toujours des subterfuges pour s’éclipser dès que le communiqué de convocation des réunions du Bureau politique apparaît dans la presse.

Est-ce que aujourd’hui ceux qui, pour la moindre phrase sur Soro sont prêts à faire tomber la foudre sur terre peuvent nous dire le nombre de fois où Guillaume SORO a mis les pieds au siège du RDR ? Quand on va parler, c’est pour dire que tel ou tel est contre SORO. Or les faits sont là.

Dans ce pays, tout le monde connait les ambitions de SORO. On ne peut pas se prévaloir militant du RDR, compter sur le RDR et ses militants pour devenir président de la République et puis boycotter les activités du RDR. Dans la case, désormais on se connait. Les militants qui louvoient avec le militantisme ou qui pratiquent l’école buissonnière, dehors !!!!! Si vous ne vous sentez pas au RDR, lâchez-nous les baskets et allez-y créer votre parti ou laissez tomber le masque pour rejoindre les alliés-adversaires.

Au RDR, on n’a pas besoin des militants saisonniers. Nous, on avance….

Tenena César Koné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE