Selon une étude menée par le franco-algérien Bilal Jihad, l’Algérie possède la Nation la plus Raciste de la Planète

Selon une étude menée par le franco-algérien Bilal Jihad, l’Algérie possède la Nation la plus Raciste de la Planète

L’étude menée par le franco-algérien Bilal Jihad, a provoqué un si gros tollé que l’étude n’a pas été publiée dans le pays concerné.

L’Algérie est très différente des autres pays du monde du fait que la double nationalité y est interdite, que l’on n’y naît pas citoyen (à moins que la mère soit une citoyenne algérienne) et elle est aussi très célèbre pour les ventes records du célèbre pamphlet allemand Meint Kampf, dans les pays du Maghreb. La population de l’Algérie est composée de 99% d’Arabes et 1% d’Européens (selon les sources officielles), du fait que les individus de peau noire ne sont pas comptabilisés.

L’Algérie n’accueille aucun migrant (de la crise en Irak et en Syrie, NDLR) à cause du « risque d’infiltration Africaine », à savoir que 91% des Algériens Arabes* réclament l’expulsion immédiate des noirs du pays (qui ne représentent même pas 100,000 personnes). 83% des individus interrogés aimeraient interdire le Christianisme et 61% voudraient bannir le judaïsme.

Plus de la moitié est contre l’accueil de réfugiés, non pas à cause de la menace djihadiste mais bien à cause de l’origine ethnique des migrants. 95% des Algériens souhaiteraient interdire les visas aux immigrés Chinois. En dépit du fait que la Chine contribue d’une manière incroyable à l’essor pétrolier de l’Algérie, les algériens ne réalisent pas que la fortune de leur pays dépend désormais très largement de leurs exportations et de l’aide en provenance de l’orient.

L’Algérie est le pays qui possède le plus de crimes racistes routiers, soit plus de 21,000 morts sur la route en 2015 et plus de 60,000 blessés. Généralement les personnes percutées sont des noirs, des Européens ou des Asiatiques. Les homosexuels y sont aussi traqués et 80% des personnes interrogées étaient contre le mariage homosexuel et contre l’homosexualité en général qui est contre les principes religieux de l’Islam.

La population qui est 99% Arabe est en fait composée de 15% de Berbères qui s’identifient comme appartenant à la culture Arabe. Les meneurs de l’étude n’ont pas pris les facteurs culturels en compte mais ont surtout accentué leur recherche sur le facteur ethnique.

Les Berbères quant à eux n’aimeraient pas bannir le christianisme ou le judaïsme, ne sont pas contre l’immigration et 51% de gens se sont prononcés pour une interdiction de l’homosexualité dans tous les plans de la vie quotidienne. Les Kabyles eux aussi qui s’identifient en tant qu’arabes n’ont pas montré les mêmes prédispositions.

Dans un pays où la liberté d’expression est quasi inexistante en ce qui concerne l’homosexualité et l’immigration, il est d’autant plus étonnant de voir que ce sont surtout les femmes qui ont voté le plus violemment alors qu’elles ne jouissent pas toutes des mêmes libertés que les hommes.

Plusieurs associations ont dénoncé l’étude du fait que l’individu qui a conduit cette dernière possédait« un nom à caractère terroriste et très islamiste » ce qui aurait faussé la donne.

L’étude en question a été si virulente que les gouvernements occidentaux ont interdit sa publication et que tous les pays du Maghreb, à l’exception du Maroc, n’ont pas feuilleté les 130 pages d’études.

Ci-dessous voici un aperçu du racisme en Algérie en vidéo

Source: Africa24.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*