Sénégal : Hissène Habré jugé en avril prochain

Sénégal : Hissène Habré jugé en avril prochain

Le Procureur des Chambres africaines extraordinaires veut que le procès d’Hisséne Habrè se tienne en avril prochain, dans un peu moins d’un mois donc. Toutes les conditions sont réunies pour cela. L’annonce a été faite hier par Mbacké Fall, Procureur des Chambres africaines extraordinaires (Cae), sur les ondes de la Rfm. Ce dernier séjourne présentement à N’Djaména, au Tchad, dans le cadre d’une Commission rogatoire avec des enquêteurs sénégalais. L’ancien Président du Tchad est accusé de crimes de guerre et tortures.

Mbacké Fall n’a pas manqué de s’en prendre aux avocats de M. Habré notamment Me El Hadji Diouf. « Une défense aux abois » : c’est le qualificatif utilisé par lui pour parler de la stratégie de Me El Hadji Diouf qui ne rate jamais l’occasion d’en faire voir des vertes et des pas mûrs aux magistrats des Cae. Pour le Procureur desdites juridictions, en parlant ainsi, Me Diouf verse dans les « affabulations ». Et pour ce qui est des sorties de Me Diouf sur la perquisition opérée aux domiciles d’Habré à Ouakam et aux Almadies que l’avocat assimile à un vol et dont ils accusent les policiers, Mbacké Fall s’est voulu clair, d’après Le Populaire : « La perquisition est une mesure d’autorité qui est faite par le juge d’instruction ou bien par des officiers de police judiciaire commis par délégation judiciaire et la présence de l’avocat n’est pas obligatoire. Donc, je ne crois pas que cette allégation puisse prospérer ».

Source: leral.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE