Sept jihadistes présumés arrêtés en Côte d’Ivoire et extradés vers le Mali

Sept jihadistes présumés arrêtés en Côte d’Ivoire et extradés vers le Mali

Sept jihadistes maliens présumés ont récemment été arrêtés en Côte d’Ivoire et extradés vers le Mali voisin, ont affirmé mercredi à l’AFP des sources de sécurité ivoirienne et maliennes, ces dernières assurant qu’ils ont reconnu avoir participé à des attaques sur le sol malien.

“Nous avons récemment arrêté sur notre sol sept jihadistes maliens grâce à des informations précises fournies par nos collègues maliens. Ils ont été extradés vers le Mali, ils sont actuellement à Bamako”, a déclaré la source de sécurité ivoirienne jointe à la frontière avec le Mali. Elle n’a pas fourni d’autres détails.

Ces arrestations et extraditions ont été confirmées par deux sources de sécurité maliennes, selon lesquelles les sept jihadistes présumés ont avoué avoir participé à des attaques récentes perpétrées au Mali.

“La semaine dernière, les forces spéciales des services du renseignement du Mali ont travaillé avec leurs homologues ivoiriens pour arrêter en Côte d’Ivoire sept jihadistes qui ont fait des aveux”, a dit la première de ces deux sources, sans préciser de date.

Selon elle, certains ont reconnu avoir été “membres” du groupe islamiste Ansar Dine, fondé par l’ex-rebelle touareg malien Iyad Ag Ghali, tandis que d’autres ont indiqué avoir été des éléments de la police islamique de Tombouctou (plus de 900 km au nord de Bamako).

Les régions de Tombouctou, Gao et Kidal, formant le vaste Nord malien, étaient tombées en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, dont Ansar Dine, jusqu’au déclenchement, en janvier 2013, d’une intervention militaire internationale.

Source: lefigaro.fr

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE