SIGNE DES TEMPS, Ô SACRE SIGNE DES TEMPS !
SyntekExifImageTitle

SIGNE DES TEMPS, Ô SACRE SIGNE DES TEMPS !

Dans leur adresse à l’opinion des peuples français et américain en Mars 2012, le collectif des victimes de Duékoué avait averti sur la teneur irréversible du vent terrible de la décadence programmée par tous ces forçats de l’impérialisme qui a toujours tendu à déshumaniser les peuples africains pour piller les richesses naturelles de leurs terres.

Depuis toujours inventeurs de pseudo-crises et créateurs invétérés mais mal inspirés de tourbillons d’horribles massacres sur notre continent universellement reconnu ‘’berceau de l’humanité’’, ces criminels sans foi ni loi mais moralistes autoproclamés n’ont aujourd’hui que leurs yeux pour pleurer leur déchéance qui vient à grands pas, terrible et inéluctable !

Concernant particulièrement la Côte d’Ivoire, pays attaqué en Septembre 2002 par une rébellion sauvage suscitée, guidée et soutenue de bout en bout par la France, force est de constater à ce jour, sauf mauvaise foi consommée, que la honte et la peur de la prison font se terrer tous ces supposés bien-pensants qui ont menti, calomnié, insulté et voué aux gémonies Laurent GBAGBO, son épouse Simone, Charles BLE GOUDE et le peuple souverain de Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, Laurent GBAGBO, Simone et BLE GOUDE croupissent dans leurs prisons d’injustice, quand le peuple ivoirien lui, végète dans une prison à ciel ouvert, mourant à petit feu. Mais tandis que les procès (iniques) des vrais libérateurs du peuple ivoirien s’enlisent, que constatons-nous ou alors que vivons-nous ?

Les médias français, hier laudateurs, encenseurs et chargés des relations publiques d’une rébellion sauvage qui décapitait des bébés et éventrait des femmes enceintes, se sont retournés par une volte-face sans repentance, toute honte bue, contre leurs ‘’chouchous’’ d’hier désormais fanés et foireux. Signe des temps ?

Mais surprise des surprises dans toute cette honteuse comédie judiciaire, du côté de tous les gouvernants français, de CHIRAC à SARKOZY, hier, auteurs de rhétoriques de l’embrigadement contre GBAGBO et les Ivoiriens, tous ces donneurs de leçons hors gamme, c’est motus et bouche cousue. La France a été maintes fois citée à La Haye comme étant à la base de tous nos malheurs mais jamais un communiqué ou un démenti officiel n’a été entendu à ce sujet ! Signe des temps ?

Dominique De VILLEPIN et son ami Pierre qui s’est plu à écrire et à dicter des accords fort masochistes, accords dits de Marcoussis, Michèle ALLIOT-MARIE, Jean Marc SIMON et autres mercenaires de l’impérialisme décadent sont bel et bien vivants mais préfèrent garder le mutisme de cadavres enfouis dans de la glace ! Signe des temps, manque criard d’honnêteté ou de courage ?

Que dire de François HOLLANDE, l’ultime empereur qui a programmé sa propre chute sans gloire en ignorant les graves meurtrissures et les souffrances indicibles du peuple de Côte d’Ivoire ?

Mais enfin, pourquoi tout ce temps, ce long temps perdu à de valeureux patriotes et démocrates nommés Laurent GBAGBO, Simone EHIVET et Charles BLE GOUDE ? Pourquoi tous ces nombreux massacres malhonnêtement chiffrés à trois mille morts seulement quand à ce jour, bien d’autres morts se chiffrent par dizaines et par mois en nos villes, villages et campagnes ivoiriens, suite au déluge de feu voulu par SARKOZY et l’O.N.U. dans notre pays en Mars 2011 ?

Signe des temps, ô sacré signe des temps, il est déjà là, le jour, ce grand jour où ces procès pour des fous à lier vont être cassés ! Il est déjà là, ce jour où la Cour Pénale Internationale, déjà bien trop ébranlée, va vider, jusqu’à la lie, la coupe de la honte pour sa disparition ! En outre, il est déjà là, ce grand jour, où les Français qui enragent pour des deniers publics volés par CAHUZAC, Alain FILLON et autres mais se moquent de savoir que c’est par des guerres sauvages et d’horribles massacres perpétrés en Afrique ou ailleurs que ces mêmes deniers entrent en France, ces Français-là, disons-nous, vont finir par se décomplexer et désavouer tous ces hommes de pouvoir abonnés au brigandage et à la truanderie. Oui, il est déjà là, ce grand jour où les Occidentaux, d’une seule et même voix vont reconnaître enfin, que même chez les animaux ou bêtes de même race, la loi de la jungle n’existe pas, à moins que la civilisation occidentale ne persiste à démontrer aux yeux du monde qu’elle a un côté viscéralement hyène ou requin, ces fauves ou squales qui déchiquètent à mort leur semblable à la moindre goutte de sang dégoulinant de son corps – très honorable et très humaine exception ? Dites-nous…

Il n’est pas interdit d’être sceptique ou limité ; non, il n’est pas interdit d’être incrédule ou taré mais bref, signe des temps nouveaux dont aucune secte maléfique ne peut ou ne pourra empêcher la survenue, il est là et bien là, le jour de la libération de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique et il ne peut en être autrement. Pour la simple raison que la prophétie tant et tant de fois annoncée depuis plus d’une décennie, ici même et partout ailleurs, finira par s’accomplir, certainement !

Pour le collectif des victimes de Duékoué (Carrefour & Nahibly) : Emmanuel Caleb, le 17 Février 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE