Situation des prisonniers FPI: Justin Koua en régime d’isolement total, et Nestor Dahi a le tympan endommagé, selon Koaci.com

Situation des prisonniers FPI: Justin Koua en régime d’isolement total, et Nestor Dahi a le tympan endommagé, selon Koaci.com

Si l’on s’en réfère au communiqué parvenu à Koaci ce mercredi par le Front Populaire Ivoirien (FPI), l’on peut dire que c’est dans des conditions inhumaines que sont détenus, Justin Koua au camp pénal de Bouaké et Nestor Dahi à la prison civile de Dimbokro.

« S’agissant des conditions de détention du camarade KOUA Justin, il est non seulement au camp pénal, réputé être un mouroir par excellence, mais aussi et surtout, il est en régime d’isolement total. Les rares personnes, qui, après plusieurs difficultés de toutes sortes, ont pu se rendre au camp pénal, n’ont pu communiquer avec lui qu’à travers une vitre. KOUA est en permanence enfermé dans l’obscurité totale. Il n’a pas droit à la lecture, au sport et à aucune autre activité », révèle les adeptes du Gbagbo ou rien dans leur document avant de poursuivre.

« Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont enlevé le camarade Dahi Nestor, Secrétaire national par intérim de la jeunesse du FPI et membre de la direction du parti. Il a été conduit à la préfecture de police où il a passé trois (3) jours avant d’être déporté à la prison de Dimbokro, au centre du pays, où il est arrivé dans un état de blessé grave, avec le tympan endommagé, après avoir subi durant le parcours des atrocités et des sévices corporels. »

Tout en étant indigné face à cette situation, le Front Populaire Ivoirien, condamne les enlèvements et tortures des hommes politiques, des hommes en tenue en général et des militants du F.P.I en particulier ; Interpelle les O.N.G et la communauté nationale et internationale sur la violation des droits des citoyens et des hommes politiques ivoiriens ; Met en garde le gouvernement contre les conséquences imprévisibles de ces actes irresponsables et le tient pour responsable de tout trouble qui surviendrait dans le pays suite à ses actes ; Interpelle l’UA , l’Onu sur leur mutisme face au refus obstiné du régime Ouattara de créer les conditions de l’avènement d’un Etat véritablement démocratique, qui garantisse les droits de l’opposition tels que prescrits par la Constitution ivoirienne ; demande aux forces progressistes et aux démocrates de tous bords, face au déni de démocratie en Côte d’Ivoire de se dresser comme un seul homme afin de préserver les acquis politiques obtenus de haute lutte.

Pour rappel, Justin Koua et Nestor Dahi ont été interpellés par les autorités pour troubles à l’ordre public, après avoir organisé des manifestations non autorisées par le pouvoir en place.

Donatien Kautcha

Source: Koaci.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.