Situation humanitaire “préoccupante” au centre du pays après les affrontements communautaires dans la localité de Kouakoukouassikro | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Situation humanitaire "préoccupante" au centre du pays après les affrontements communautaires dans la localité de Kouakoukouassikro
Situation humanitaire “préoccupante” au centre du pays après les affrontements communautaires dans la localité de Kouakoukouassikro

Situation humanitaire “préoccupante” au centre du pays après les affrontements communautaires dans la localité de Kouakoukouassikro

Les affrontements communautaires qui ont éclaté dans la localité de Kouakoukouassikro, dans le centre de la Côte d’Ivoire, ont entraîné un déplacement massif des populations, ont confié mardi des témoins à Xinhua, faisant état d’ une situation humanitaire relativement “préoccupante”.

Fuyant les violences et dans la crainte de nouvelles échauffourées, de nombreux habitants se sont rués vers des villages environnants et des campements.
D’autres personnes, majoritairement des femmes, des enfants et des personnes âgées se sont terrées dans la brousse depuis le déclenchement des hostilités et deviennent de plus en plus vulnérables.

Dans les localités d’accueil, les villageois font ce qu’ils peuvent pour accueillir leurs frères et soeurs déplacés.
Un responsable de jeunes a pour sa part fait état de besoins en assainissement, en plus des besoins en alimentation.

C’est un litige foncier opposant les communautés villageoises de Kouakoukouassikro à ceux de Zanhoukro soutenus par quatre autres villages qui a amené ceux-ci à s’affronter, faisant des blessés et des personnes prises en otage, sans toutefois occasionner de pertes en vies humaines.

Ces incidents ont également causé de nombreux dégâts matériels, plusieurs maisons, des plantations, des greniers et d’autres biens matériels ayant été incendiés ou saccagés suite aux violences.

Les affrontements ont provoqué un exode des populations dont certaines sont sans abris.
Sous la houlette des autorités administratives et sécuritaires, un détachement de forces de sécurité a été déployé sur le théâtre des incidents, ce qui a permis de ramener le calme.

Source : Xinhua

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.