Situation humanitaire “préoccupante” au nord du pays après des affrontements meurtriers

Situation humanitaire “préoccupante” au nord du pays après des affrontements meurtriers

Les récents affrontements communautaires qui ont éclaté à Bouna, localité du nord-est de la Côte d’Ivoire, ont entraîné un déplacement massif de populations, ont confié lundi des témoins à Xinhua, faisant état d’une situation humanitaire “préoccupante”.

Fuyant les violences et dans la crainte de nouvelles échauffourées, plusieurs milliers d’hommes, de femmes et d’enfants ont trouvé refuge à la base de l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et à la résidence du préfet.

D’autres populations craignant également une extension du conflit ont aussi décidé de partir vers des endroits plus sûrs.

Celles-ci sont visibles sur les routes, baluchons sur la tête pour certaines et bébés au dos pour d’autres.

Selon le constat d’un responsable local, des sites d’accueil de fortune sont bondés de monde, et des besoins en assainissement, en médicaments et en alimentation sont de plus en plus accrus.

“Les violences ont cessé mais le problème aujourd’hui c’est la situation de promiscuité et ses conséquences que vivent les déplacés”, note-t-il.

Face à la situation, les autorités militaires ont trouvé une solution intermédiaire consistant à escorter les déplacés.

“Au lieu qu’ils restent sur ces différents sites, nous allons les ramener chez eux et assurer leur sécurité”, a expliqué le commandant des forces terrestres de l’armée ivoirienne le général Soumahoro Gaoussou.

Le général Gaoussou a par ailleurs annoncé le désarmement “systématique” de toutes les personnes non autorisées qui circulent avec des armes.

22 personnes ont été tuées dans un conflit communautaire virulent qui a éclaté à Bouna au nord-est de la Côte d’Ivoire, selon un nouveau bilan officiel.

Parmi les morts figurent plusieurs soldats des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) venus s’interposer entre les parties belligérantes.

Les conflits entre agriculteurs et éleveurs sont récurrents dans le nord du pays. Les dégâts causés par les troupeaux de boeufs ou de moutons en transhumance sur les cultures constituent le principal sujet des litiges.

Source: Xinhua

About Tjefin

7 comments

  1. 142726 201020This really is such a great post, and was thinking much exactly the same myself. Yet another great update. 348663

  2. 34241 235882Have read a couple of of the articles on your web site now, and I genuinely like your style of blogging. I added it to my favorites blog web site list and will probably be checking back soon. 441908

  3. 790170 907357How a lot of an appealing guide, maintain on producing far better half 213492

  4. 743378 451900I discovered your blog website on google and check several of your early posts. Continue to keep up the really excellent operate. I just additional up your RSS feed to my MSN News Reader. Seeking forward to reading more from you later on! 778848

  5. 540138 209256This web site is my breathing in, real amazing design and perfect content . 927001

  6. 861429 147520Oh my goodness! a great post dude. Several thanks Nonetheless We are experiencing problem with ur rss . Dont know why Can not sign up to it. Could there be anybody locating identical rss difficulty? Anyone who knows kindly respond. Thnkx 412457

  7. 318751 513466Intersting post and internet site. Very good that Google listed so i was able to get here. This internet site will go no in my bookmarks from now. 632300

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.