SOS pour les agents du Ministère de la Construction

SOS pour les agents du Ministère de la Construction

Depuis son arrivée à la tête du Ministère en charge de la Construction, le Ministre CLAUDE Isaac DE grand Ingénieur des Travaux Public, n’accorde aucune importance aux agents de ce département ministériel.

En plus d’installer une psychose qui a paralysé tous les services. Les scandales se succèdent. Ainsi après les sursis pris sur 90% des lotissements dans la ville d’Abidjan, la révélation de sa caisse noire gérée par son Directeur des affaires juridiques à travers les sommes exorbitantes payées par les usagers pour les mains levées, son initiative de mettre fin au contrat de tous les agents contractuels, après avoir bafoué la dignité de certains Directeurs centraux en les humiliant,   le Ministre DE Isaac vient de récidiver de plus belle. Il a décidé de ne plus payer les agents contractuels et la prime des Fonctionnaires.

Cela va faire deux mois que les agents contractuels du Ministère en charge de la Construction sont sans salaire. Subvenir aux besoins de leurs familles devient difficile. Cette situation devient de plus en plus insoutenable et porte atteinte à l’engouement des travailleurs dans un ministère qui, déjà, baigne dans une profonde léthargie. Ainsi près de deux cent (200) familles (Abidjan et intérieur) sont plongées dans une inquiétude sans précédent à l’approche des fêtes de fin d’année.

Il en va de même de maigres primes des fonctionnaires qui ne sont plus payées. Cela va faire deux trimestres que ces primes ne sont pas perçues. Et ce qui est paradoxal c’est que tous ses collaborateurs sont payés et mangent à leur faim. Pour dire comme l’humoriste : les uns sont payés et les autres débrouillez-vous. Ne dit-on pas qu’en ressources humaine que l’efficacité = motivation +compétence ?

Cette attitude du Ministre n’étonne guère car dès qu’il a été nommé, sa priorité était de renvoyer tous les contractuels. Et son conseiller technique chargé des services territoriaux le dit partout.

Ce sont de telles méprises qui foulent l’administration publique ivoirienne dans l’anarchie surtout au Ministère de la Construction. Cette méthode de travail serait très prisée par le Cabinet du Ministre DE Isaac. La preuve le conseiller technique chargé des services territoriaux exige aux DR et DD de l’argent en brandissant l’arme de l’affectation. Les membres de son cabinet demandent des sommes exorbitantes pour traiter les dossiers de certains aménageurs fonciers. Qui permet toutes ces procédures mafieuses ?

Le Ministre reste indiffèrent et se livre à une grande campagne médiatique rien que pour défendre et cacher ses limites. La population demande une seule chose travaillez !

Les virulents syndicalistes, ces grands défendeurs des primes ont disparu, ils ont perdu leurs plumes et leur verbe. On comprend alors qu’ils n’ont aucun sens du syndicalisme. Ils sont de vrais pitres qui s’abreuvent à la fontaine de l’ignorance.

En tout cas nous sommes dans le train de l’émergence le droit social est bafoué, les principes administratifs sont ignorés et la cloche de la corruption est de plus en plus forte.

ANGE GABRIEL DIBOAN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*