Soubré/Construction du barrage de Gribo Popoli: Des populations bloquent les travaux lundi

Soubré/Construction du barrage de Gribo Popoli: Des populations bloquent les travaux lundi

Les populations de Galéa menacent de bloquer les travaux de la construction du barrage de Gribo Popoli le lundi pour dénoncer une injustice.

Le site de Gribo Popoli est situé entre les villages de Galéa et de Soubouo. Après la levée des terres fermes impactées par les travaux de la construction du barrage, les populations des deux villages ont signé un accord pour partager équitablement les iles impactées. Mais à leur grande surprise, les iles ont été toutes cédées aux populations de Soubouo.

Surpris par cette information, le président du comité de gestion se rend à CI-ENERGIES pour avoir plus de précision. « Monsieur Olivier Maxime Ballet, chef de délégation de CI-Energies annonce alors que les travaux sur les iles sont finis depuis un an. » Comment cela a pu se passer sans le village de Galéa ? « Nous nous sentons grugés par CI-Energies, a expliqué Opoh Alain président du comité de gestion du village de Galéa. En effet, pour éviter les palabres entre frères Bété de Soubouo et Bakwé de Galéa avec l’avènement de la construction du barrage, nous avons signé un document pour partager équitablement les iles de Gribo Popoli. Depuis très longtemps, nos parents Bété et Bakwé utilisaient pacifiquement ces iles pour la riziculture puis après pour la cacaoculture. Le partage des iles a été fait sans Galéa. Le pire, c’est que les iles ont été toutes attribuées au seul village de Soubouo. C’est injuste ! ». Ce sont les populations de Galéa 2, Djakro, Amonkro, Gastonpleu, qui sont en colère contre cette décision qu’elles jugent inique. « Nous protestons pacifiquement le lundi pour revendiquer nos droits sur les iles qui n’appartiennent pas seulement à Soubouo. » a dit un membre du comité de gestion.

Le site de Gribo Popoli a été identifié depuis 1979 dans le cadre de l’inventaire des ressources hydroélectriques de la Côte d’Ivoire initié par EDF. Le 02 novembre le président Ouattara a posé la première pierre pour démarrer les travaux. Il est situé à six kilomètres de la ville de Soubré. Avec ses dix mètres de chute, ce barrage augmentera de 112 MW l’offre énergétique de la Côte d’Ivoire. Espérons que les différentes parties trouveront un terrain d’entente afin d’éviter l’arrêt des travaux de la construction du barrage.

CK pour Eburnienews.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.