Souleymane, victime de supporters racistes : “Aucun usager n’a pris ma défense”

Souleymane, victime de supporters racistes : “Aucun usager n’a pris ma défense”

Il était hier au centre de toutes les attentions, médiatiques, policières et citoyennes. “Il” ? Souleymane, ce voyageur victime de racisme de la part des supporters de Chelsea, mardi soir, a été interviewé par nos confrères du Parisien.

A la station Richelieu-Drouot, les supporters du club anglais l’ont empêché de rentrer dans une rame de métro avant d’entonner des chants racistes. Une scène filmée par un expatrié britannique qui a fait le tour du web, provoquant l’indignation et l’ouverture d’une enquête pour “violences volontaires en raison de la race dans un moyen de transport collectif”.

“Je vis avec le racisme”

Pour cet homme, qui a découvert sa notoriété mercredi soir, la motivation raciste des supporters de Chelsea ne fait aucun doute. Au Parisien, il explique comment il a vécu les faits : “J’ai voulu entrer dans le wagon, mais un groupe de supporters anglais me bloquait et me repoussait. J’ai essayé de forcer le passage, j’ai une nouvelle fois tenté de rentrer.

Ils me disaient des trucs [mais] je ne parle pas un mot d’anglais. J’ai compris qu’il s’agissait de supporters de Chelsea et j’ai fait le lien avec le match du PSG qui avait lieu le même soir. J’ai bien compris aussi qu’ils s’en prenaient à moi à cause de la couleur de ma peau. Je vis avec le racisme, je n’étais pas vraiment surpris de ce qui m’arrivait même si c’était une première dans le métro.”

Ce Franco-Mauritanien qui travaille comme chef d’exploitation dans une entreprise située à proximité de la station de métro explique ensuite avoir attendu sur le quai de longues minutes. “Au bout d’un moment, des agents de la RATP sont intervenus.

Mais seulement pour s’assurer qu’il n’y avait pas de bagarre. Leur objectif, c’était que le trafic reprenne sur la ligne. Aucun usager n’a pris ma défense, mais de toute façon, que pouvait-on faire ?” La rame de métro partie, il est alors rentré chez lui sans évoquer l’incident auprès de ses proches.

Un dépôt de plainte envisagée

L’homme assure avoir découvert la vidéo qui a enflammé le web lors de son interview avec Le Parisien – il expliquera avoir perdu son téléphone dans l’incident avec les supporters. Et envisage de porter plainte ce jeudi. “Dans tous les cas, j’ai l’intention de me tourner vers des associations antiracistes. Ces personnes, ces supporters anglais, doivent être retrouvées, punies et doivent être enfermées. Ce qui s’est passé ne doit pas rester impuni.”

Source: metronews

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE