Soumaila Bakayoko rassure les 61.000 ex-combattants après les menaces de Ouattara

Soumaila Bakayoko rassure les 61.000 ex-combattants après les menaces de Ouattara

Lors d’un meeting à Tiassalé [119 Km à l’ouest d’Abidjan], le président Alassane Ouattara a déclaré jeudi qu’il ne ferait « plus de recrutement dans l’armée », invitant les ex-combattants qui n’ont pu être recruté et qui continuent d’occuper des sites publics ou privés, à les « libérer avant le 30 juin 2015».

Le Chef d’Etat-major général de l’armée ivoirienne, le Général Soumaila Bakayoko, a indiqué vendredi que 13.000 ex-combattants ont été intégrés aux différentes forces de défense, assurant qu’aucun des 61.000 restant ne sera laissé-pour-compte.

«13.000 ex-combattants sur 74.000 ont été intégrés dans l’armée. Il reste encore 61.000. C’est clair qu’il allait avoir certains qui n’allaient pas être dans l’armée», a déclaré le général Bakayoko, lors d’un point de presse, à l’Etat-major à Abidjan.

«Si vous n’avez pas eu la chance d’être dans l’armée, il ne faut pas croire que la vie est perdue. Personne ne restera au bord de la route», a-t-il ajouté à l’endroit des 61.000 restant.

«Ce n’est pas seulement dans l’armée que nous devons servir la Côte d’Ivoire», leur a-t-il conseillé.

SKO

Source : Alerte Info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.