Soutien à l’Arabie Saoudite : Macky passe à l’acte et envoie 2000 commandos, parachutistes et blindés au Yémen

Soutien à l’Arabie Saoudite : Macky passe à l’acte et envoie 2000 commandos, parachutistes et blindés au Yémen

Le président Macky avait soutenu qu’il allait envoyer 2000 soldats en Arabie Saoudite, il vient de passer à l’acte. La décision étant définitivement prise, Macky Sall a envoyé le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, qui fera face aux députés ce lundi, pour expliquer l’engagement du Sénégal auprès de l’Arabie Saoudite.

Macky Sall enverra donc dans les prochains jours un contingent composé des bataillons des Paras, des Commandos et des Blindés de Thiès. Ils seront dépêchés à la frontière entre l’Arabie Saoudite et le Yémen..

Une décision qui fait suite à une promesse du chef de l’Etat en visite officielle en Arabie Saoudite quelques semaines plus tôt.

Le chef d’Etat major général des armées, Mamadou Sow, à la tête d’une forte délégation, s’était rendu il y a quelques jours en Arabie Saoudite en mission de reconnaissance et de prise de contact avec le commandement saoudien pour préparer le terrain avant l’envoi des troupes sénégalaises.

Source: seneweb News

____________________________

Général Mansour Seck : « L’envoi de soldats au Yémen peut nous créer des problèmes avec les terroristes »

“L’envoi d’un 5e contingent (au Yémen) peut nous créer des problèmes avec nos ennemis potentiels, c’est-à-dire les terroristes”, c’est la conviction du général Mansour Seck, ancien Chef d’Etat major général des armées (Cemga).

Dans un entretien avec “L’Observateur”, il explique que “le Sénégal a fait un peu comme la France, en se mettant au premier plan face aux terroristes du Nord. On a reproché à la France de l’avoir fait et c’est ce qui a été avancé comme motif lors de l’attaque de Charlie-Hebdo.

Récemment, le Kenya a été aussi victime de cela. L’université de Garissa a été détruite et 150 étudiants y ont été tués dernièrement. Quand on a demandé aux terroristes la raison de cette attaque, ils ont juste rétorqué que c’est parce que le Kenya avait envoyé des troupes en Somalie. Le Sénégal s’est manifesté dans la lutte anti-terroristes de plusieurs manières”.

Il pense que cet envoi de soldats au Yémen est une motivation supplémentaire pour les terroristes.

“A mon avis, vu que notre pays a des effectifs limités, on ne devait pas dépasser deux contingents (1500 hommes plus ou moins) à la fois. Souvent, ces contingents sont constitués des meilleurs éléments. S’il s’agit de montrer notre amitié à l’Arabie Saoudite, nous avons déjà eu à le faire, en versant le sang de nos enfants. On a assez fait pour aider les Bissau-guinéens, les ivoiriens, les gens du Darfour et ceux du Mali.

En faire trop, qu’on le veuille ou non, signifie qu’on laisse un vide derrière. Rien ne dit que quelque chose ne se prépare pas en dessous. On ne prend jamais suffisamment de précautions. On a un budget des forces armées relativement limité (2 à 3% du Pib, à peu près 200 milliards). On n’est pas toujours sûr d’être à l’abris. Et je pense que la dissuasion, c’est-à-dire montrer que les forces sont déjà présentes, qu’elles sont aguerries et prêtes, peut dissuader les gens à ne pas nous attaquer”, explique-t-il.

Source: seneweb News

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE