Succession d’Alassane Ouattara au sein du RDR: Il faudra désormais Dosso Moussa. Ses manœuvres inquiètent le RDR

Succession d’Alassane Ouattara au sein du RDR: Il faudra désormais Dosso Moussa. Ses manœuvres inquiètent le RDR

Sur la liste des prétendants à la succession d’Alassane Ouattara au sein du rassemblement de républicains (RDR), il faudra désormais compter Dosso Moussa. Le ministre de l’emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle s’ajoute à ceux qui sont connus depuis belle lurette, à savoir Guillaume Soro et Hamed Bakayoko.

Et c’est le quotidien pro-RDR, Le jour Plus, qui fait la révélation. Dosso Moussa a créé une structure dont le but évident est de soutenir ses ambitions présidentielles à moyen terme. Il s’agit d’une coordination des secrétaires de section RDR de la région du Béré. Dosso Moussa est le maire de Mankono, la plus importante ville de cette région.

Cette structure, qui a tenu une réunion le 25 juillet dernier au cabinet du ministre lui-même, ne cache pas ses ambitions. «La coordination des secrétaires de section du Béré est un réseau de secrétaires attachés aux idéaux et valeurs qu’incarne le ministre d’Etat Dosso Moussa», est-il écrit dans le préambule de leur projet de lettre de mission.

Mais la coordination ne s’arrête pas là. Elle se propose de «défendre les prises de position politique dans la région et au plan national». On aurait pu dire qu’il s’agit juste de contribuer à tisser un réseau de solidarité autour d’un frère appelé à de hautes fonctions. et pourtant, il se trouve que les faits révèlent des ambitions plus importantes. Puisque la coordination se donne également pour mission de «défendre les candidats présentés par le ministre aux différents postes électifs ; prendre position dans les débats politiques dans la région et sur le plan national et, enfin, faire la promotion du leadership du ministre d’Etat dans la région». Il s’agit assurément d’un embryon d’une cellule chargée de soutenir les ambitions présidentielles du bien nommé.

Dans la région du Béré et même dans les cercles du RDR, l’affaire est prise très au sérieux. Parce que Dosso Moussa n’est pas n’importe qui. Pendant près de dix ans, il a dirigé la régie financière de la rébellion. Cet homme qui soigne particulièrement son image et son expression est soupçonné d’avoir amassé une grosse fortune qu’il compte utiliser pour se tailler un destin national.

L’inquiétude au RDR est d’autant plus grande que nulle part dans la lettre de mission de la fameuse coordination, il n’est fait mention de défendre les valeurs incarnées par Alassane Ouattara ou le RDR. Ce qui fait dire à certains que le ministre d’etat tente de faire son propre trou. en se positionnant déjà comme une alternative à Alassane Ouattara. Et il veut se donner les moyens de ses ambitions avec une volonté affichée de présenter des candidats aux futures échéances électorales prévues en 2016 pour les législatives et 2018 pour les municipales.

De là à dire que le ministre de l’emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle est sur le point de lâcher à la fois Guillaume Soro et Alassane Ouattara, le pas est vite franchi.

Le problème pour certains au RDR, c’est que le ministre Dosso Moussa cherche à utiliser les structures du parti de Ouattara pour assouvir des ambitions personnelles. en tout cas, pendant que Ouattara mobilise toutes ses troupes dans l’unique objectif de gagner sans combattre en 2015, la posture de son ministre paraît problématique.

Augustin Kouyo

Source: Notre Voie n° 4805

About admin

2 comments

  1. D’autant que ce Mr a été pendant une décennie, le patron de la “centrale d’Achat” (Mdrrrr) des rebelles. C’est à dire du la société de pillage et de mise en couple réglée du Nord!
    Je suis toujours surprise que nos journalistes aient la mémoire courte! Tout le monde tombe à bras raccourcis sur le pauvre Wattao qui n’est qu’un simple intendant! parce que Hondelatte en mission commandée est venu piéger lé “mouton du sacrifice”! Où Wattao et les autres versaient -ils le fruit des rapines? pensez vous qu’il serait encore vivant s’ils lésaient les intérêts de Ouattara ?
    Et puis souvenons nous ou renseignez vous pour savoir où étaient versés l’argent des régies financières lorsque Ouattara était Premier ministre et que le Président Houphouët était malade! vous avez encore de grands témoins vivants comme le Président Fologo!
    Le Président Laurent Gbagbo a dit qu’un homme marche et sème des cailloux qui permettent de révéler qui il est!

  2. Je voudrais en ma qualité de proche collaborateur du ministre d’Etat dénoncer avec force, ce mensonge grossier et cette façon abjecte de faire du journalisme. Toutes ces insinuations tendancieuses, ne sont que le fruit de votre imagination débordante. Votre prétendu scoop n’est que du ‘‘ pipo ’’que vous vendez à vos lecteurs. Venant d’un journaliste, il y a de quoi désespérer de votre métier.
    En effet, de quoi s’agit ? La coordination des secrétaires de section RDR du Béré est une structure informelle, mise sur pied par des secrétaires de section.il s’agit pour ces secrétaires de s’organiser pour créer un cadre de rencontre et de concertation entre eux et avec les élus de la région. C’est donc une organisation interne aux secrétaires du Béré à l’instar de ceux de Bouaké pour débattre de leurs conditions de vie, de travail et parler d’une même voix aux autorités politiques de la région. Après la mise sur pied du bureau régional, ils ont entrepris de rencontrer toutes les autorités politiques de la région, pour présenter leur organisation et partager avec elles leurs préoccupations. La première autorité politique de la région est le Ministre d’Etat, Député-Maire de Mankono, en sa qualité de leader naturel de la région. Pour bien montrer sa disponibilité à la recevoir (la coordination) sans arrière pensée, le Ministre a décidé de recevoir le bureau le week-end du 25 juillet avec d’autres élus de la région à son cabinet. Il s’agit notamment du Maire de Dianra, Directeur du cabinet adjoint de la présidence, le Président du conseil régional du Béré, le Député de Mankono et d’autres cadres de la région. Au cours de cette rencontre, le seul message que le Ministre d’Etat a delivré à la coordination était un message d’encouragement et de félicitation pour avoir pris conscience qu’il n’y a que dans l’organisation que les secrétaires pourront trouver des solutions à leurs préoccupations.
    La feuille de mission à laquelle vous faites allusion n’est qu’un guide pour permettre à la coordination d’atteindre ses objectifs. La référence a été faite au Ministre d’Etat en reconnaissance de ses qualités d’homme intégré et loyal dans ses rapports humains et professionnels. Ce sont ces valeurs qui constituent un idéal pour chacun de ses secrétaires qui ont voulu s’inspirer de son exemple.
    En outre, en tant qu’un animateur de base du RDR, ils se donnent le droit de prendre part à tout débat politique régional ou national ; ce qui est dans l’ordre normal des choses en tant que politicien.
    Au total, il s’agissait d’une simple rencontre entre des militants du RDR qui ont pour souci de redynamiser leur parti dans la région et valoriser les animateurs de base à travers une bonne organisation. Il faut noter que ce jour là, le Ministre d’Etat a distribué 43 cartes de militants RDR à la coordination.
    En définitif, votre article a été vraissemblement commandité par des individus sans foi ni loi,tapis dans l’ombre, dont l’intension inavouée est de ternir l’image du Ministre d’Etat et ainsi, mettre à mal sa bonne collaboration avec sa hiérarchie. Mais il en faut, plus pour distraire le Ministre d’Etat attaché qu’il est, à accomplir les charges étatiques à lui confiées par le Président de la République.
    Je voudrais pour finir vous inciter à être plus professionnel dans l’exercice de votre métier et à ne pas être la marionnette de ceux qui ont du mal à s’accommoder avec l’excellence et la probité. Le Ministre d’Etat n’a pas l’âme d’un traite et met toujours un point d’honneur à préserver ses relations. C’est cette intégrité morale et rigueur au travail qui expliquent aujourd’hui sa longévité au gouvernement. Il n’a jamais eu la prétention d’une quelconque candidature présidentielle. En somme cet article est un tissu de mensonge cousu de fil blanc. Il faut respecter vos lecteurs et la déontologie de votre métier.
    En tout état de cause, les responsables de la coordination sont connus et je reste à votre entière disposition pour éclairer davantage votre lanterne sur la question. Il n’est donc pas question de lâcher ni M. Soro Guillaume, président de l’Assemblée Nationale encore plus moins, le chef de l’Etat, SEM. Alassane Ouattara. Le Ministre d’Etat s’est imposé le respect scrupuleux des institutions de la République et n’entend pas trangiger sur ses principes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.