Sud-Comoé: Elue Miss, Diby Sephora destituée pour avoir caché « être maman »

Sud-Comoé: Elue Miss, Diby Sephora destituée pour avoir caché « être maman »

La 1ère dauphine se défend « ce n’est pas moi qui ai vendu la mèche »

Le comité miss Côte d’Ivoire ( Comici ) a destitué Diby Sephora, qui avait été couronnée miss de la région du Sud-Comoé, le samedi 4 mars.

Diby Sephora est mère d’un enfant, alors que cela est interdit dans le règlement pour les candidates. Elle avait réussi à passer tous les tests médicaux avec succès , mais finalement le comité miss a pu l’épingler et la sanctionner.

Pour des proches de la miss, s’il y’a une personne qui sait tout au sujet de Diby Séphora, c’est Kouyaté Cindy, sa première dauphine, qui est par ailleurs, sa meilleure amie de tous les temps. Les deux avaient décidé de se présenter au concours miss Côte d’Ivoire pour se donner chacune une chance d’être élue.

Jointe au téléphone, Kouyaté Cindy assure n’être mêlée ni de près ni de loin à cette situation , dont elle-même a failli être victime : « À cause de cette histoire, moi aussi j’ai failli être disqualifiée parce que pour le comité je suis sa complice. Lors des tests médicaux, les médecins ont vu des vergetures sur elle, mais ont interprété cela autrement. J’étais là, je n’ai rien dit. Si je voulais dire quelque chose , c’était bien avant qu’on ne monte sur le ‘‘T’’ parce cette histoire d’enfant, tout le monde le sait dans le quartier, et donc, cela pouvait venir de n’importe qui. On m’envoie des messages de menace, les réseaux sociaux se sont accaparés de cette histoire, mais je le jure ce n’est pas moi qui ai vendu la mèche; de toutes les façons, elle et moi on partait ensemble à la finale, donc quel intérêt avais-je à le faire ».

Après la disqualification de Diby Séphora, Kouyaté Cindy, première dauphine et Touré Fatim, deuxième dauphine sont , selon la règle qui prévaut dans ce cas de figure, les deux candidates amenées à représenter la région du Sud Comoé lors de la grande finale à Abidjan, du concours de beauté.

Ouattara Roxane

Source: Afrikipresse.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE