Supension des “Journaux Bleus”: L’UNJCI invite le CNP à plus de discernement et de pondération dans sa mission

Supension des “Journaux Bleus”: L’UNJCI invite le CNP à plus de discernement et de pondération dans sa mission

La suspension arbitraire des journaux de l’opposition, principalement les quotidiens “Lg Infos”, “Aujourd’hui ” et “La Voie Originale”, par Raphaël Oré Lakpé continue de provoquer l’émoi dans les milieux des défenseurs de la liberté de la presse, mais surtout dans le milieu de professionnels des médias en Côte d’Ivoire.

En effet, après Amnesty International et l’Intersyndicale des Médias ivoiriens, c’est au tour de l’UNJCI de condamner les sanctions jugées être «de nature à dégrader l’image du pays dans le classement mondial de la liberté de la presse» infligées par Raphaël Lakpé aux journaux de l’opposition, principalement les “Journaux Bleus”.

Dans un communiqué signé du président du Conseil Exécutif, Traoré Moussa, l’UNJCI déplore «ces sanctions qui, à la longue, pourrait remettre en cause la liberté de la presse dans notre pays, les emplois des journalistes et la survie des entreprises de presse visées».

LUNJCI contre la suspension des journaux de lopposition Supension des Journaux Bleus: L’UNJCI invite le CNP à plus de discernement et de pondération dans sa mission

L’UNJCI fait remarquer que ces sanctions «sont de nature à dégrader l’image du pays dans le classement mondial de la liberté de la presse».

C’est pourquoi l’organisation qui défend les intérêts de journaliste de Côte d’Ivoire «invite l’autorité de régulation à plus de discernement et  de pondération  dans sa mission», précise le communiqué.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE