Supposées injures de Charles Blé Goudé contre le président Gbagbo. Qui est Blé Koudou, le fameux témoin de “Johnny Patcheko”?

Supposées injures de Charles Blé Goudé contre le président Gbagbo. Qui est Blé Koudou, le fameux témoin de “Johnny Patcheko”?

La nouvelle qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux tout ce weekend fait référence à des propos injuriants qu’aurait tenus le ministre Charles Blé Goudé à l’encontre du président Gbagbo. Selon des internautes “pro-Gbagbo”, c’est Hanny Tchelley qui aurait rapporté lesdits propos injurieux, ce que dement l’incriminée.

Toujours est-il qu’à la suite desdites révélations qui auraient été faites par Hanny Tchelley, le groupe de cyberactivistes dénommé “La Djossi Gang” dirigé par le gendarme en exil connu sous le sobriquet “Johny Patcheco” a publié des vidéos dans lesquelles ce groupe s’attaquent directement au ministre Charles Blé Goudé qu’on fait passé pour un traîte. Pour donner plus de poids à son argumentaire, Johny Patcheco, le leader de “La Djossi Gang” a mis en ligne la vidéo d’une conversation téléphonique qu’il a eue avec le denommé Blé Koudou se présentant comme l’ex garde de corps du ministre Charles Blé Goudé.

Nous nous sommes interessés au contenu des révélations qu’il a faites dans la conversation téléphonique avec Johnny Patcheko pour en verifier l’authenticité. Voici ce que nous savons de l’homme. L’homme qui se fait appeler “Blé Koudou” dans la vidéo-conversation avec Johnny Patcheko est connu à l’état-civil sous le nom de Koudou Djékou Honoré. Il est originaire de Bilayo, un vilage proche de Miaprayo, village de l’ancien capitaine des élépants, Didier Drogba.

Il est vrai que Koudou Djékou Honoré alias Blé Koudou était au depart, en exil avec le ministre Charles Blé Goudé. Mais il est retourné volontairement en Côte d’Ivoire. A son depart du Ghana, il a malencontreusement emporté avec lui l’ordinateur portable de Charles Blé Goudé. Il a par la suite remis ce ordinateur au ministre Hamed Bakayoko. C’est donc cet ordinateur portable qui a permis aux hommes du ministre Hamed Bakayoko de mettre la main sur Charles Blé Goudé depuis son lieu d’exil.

Le forfait étant accompli, le sieur Koudou Djékou Honoré alias Blé Koudou a pris le chemin de l’Europe pour s’y réfugier et se la couler douce avec l’argent qu’il a pu obtenir de sa collaboration avec le régime Ouattara qui l’aurait aidé à obtenir un visa pour la France. Son objectif en venant en France était d’y obtenir l’asile politique. C’est pourquoi Koudou Djékou Honoré alias Blé Koudou, se croyant plus malin que les français, est d’abord passé par l’Italie avant d’aller en France où il a éffectivement demandé l’asile. Manque de pot, les autorités françaises ont découvert la supercherie et lui définitivement ont refusé l’asile.

Koudou Djékou Honoré alias Blé Koudou vit donc presqu’illégalement en France et y est toléré pour des raisons que nous préferons taire pour le moment.

Mais avant de s’exiler en France, le sieur Koudou Djékou Honoré alias Blé Koudou s’est acheté deux villas à Abidjan sous le nom de la compagne dont il a parlée dans la video-conversation avec Johnny Patcheko.

Ça c’est ce qui concerne l’identité du fameux lanceur d’alarme sur les liens supposés de Charles Blé Goudé avec le régime Ouattara. Nous reviendrons sur l’identité du supposé témoin des injures proférées par le ministre Charles Blé Goudé contre le president Gbagbo.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*