Thomas Tiacoh, l’émissaire d’Affi à la Haye: « Je suis scandalisé par la décision du tribunal. Nulle part dans nos textes, il n’est demandé aux candidats au poste de la présidence de faire une demande manuscrite»

Thomas Tiacoh, l’émissaire d’Affi à la Haye: « Je suis scandalisé par la décision du tribunal. Nulle part dans nos textes, il n’est demandé aux candidats au poste de la présidence de faire une demande manuscrite»

Le Temps: Suite à la saisine d’Affi, la justice a invalidé la candidature du Président Laurent Gbagbo…

Thomas Tiacoh :  Je suis scandalisé par la décision du tribunal. Parce que le tribunal devrait se déclarer incompétent pour juger une telle affaire. Dans la mesure ou la candidature du Président Laurent Gbagbo ne viole aucunement les lois de la république. En plus, il ya des procédures au sein du parti pour régler cette affaire. Affi pouvait saisir le comité central. Il ne l’a pas fait. Je suis terriblement déçu par l’acte qui a conduit la justice à prendre une telle décision. Pour moi le Président Laurent Gbagbo est toujours président au poste de la présidence du FPI. Puisque les textes qui fondent notre parti n’ont pas été remis en cause. En plus le pdt Gbagbo jouit de ses droits civiques et moraux. Il n’est pas candidat contre quelqu’un. Le FPI est un parti démocratique. Malgré la décision du tribunal, le Président Laurent Gbagbo est toujours candidat. »

Le Temps: Le juge, dans sa décision, soutient que le Président Laurent Gbagbo n’a pas fait de demande manuscrite…

Thomas Tiacoh : Nulle part dans nos textes, il n’est demandé aux candidats au poste de la présidence de faire une demande manuscrite. Il suffit de lire l’article 18 du règlement intérieur qui stipule : «Peut être candidat au poste de président, tout militant ayant au moins cinq ans de présence dans le parti, à jour de ses cotisations fixées par le Secrétariat Général, ayant appartenu à un organe central de direction ou de contrôle. Et n’étant pas sous le coup d’une sanction disciplinaire». Le Président Laurent Gbagbo est et bien Candidat.

Le Temps: Est-ce que vous ne défiez pas la justice ?

Thomas Tiacoh : Je ne défie pas le tribunal. Nous avons au sein de notre parti, un circuit pour régler nos problèmes. Si le Présidentt Laurent Gbagbo n’est pas candidat, Affi n’est pas candidat.

In Le Temps

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*