Togo: 118 réfugiés ivoiriens regagnent leur patrie | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Togo: 118 réfugiés ivoiriens regagnent leur patrie
Togo: 118 réfugiés ivoiriens regagnent leur patrie

Togo: 118 réfugiés ivoiriens regagnent leur patrie

Une nouvelle vague de 118 réfugiés ivoiriens ont quitté volontairement  le Togo pour leur pays d’origine. Accompagnés par une délégation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), ils seront accueillis en terre ivoirienne par les autorités pour leur réinsertion sociale

La Coordination Nationale d’Assistance Aux Réfugiés (CNAR) a procédé  dans ses locaux, au  rapatriement de 118 réfugiés ivoiriens qui ont décidé de rejoindre leur pays d’origine, conformément aux accords tripartites signés le 15 novembre 2011 entre le Togo, la Côte d’Ivoire et le UNHCR, relatifs au rapatriement volontaire des réfugiés ivoiriens.  Après des années passées au Togo, ces hôtes ont jugé qu’il était nécessaire de retourner au pays pour se construire, car la stabilité est retrouvée. «Aujourd’hui la 47e vague des réfugiés ivoiriens rentrent dans leur pays. Nous avons vécu des hauts et des bas, nous avons sympathisé et le départ est douloureux des deux côtés. Cependant, au niveau de la Coordination, nous avons le sentiment d’une mission bien accomplie. Ceci, parce que nous œuvrons pour des solutions durables au rang desquelles le rapatriement volontaire», a laissé entendre la coordinatrice du CNAR, Mme Keto Ablavi. Elle a ajouté que toutes les dispositions sont prises pour assurer leur  retour dans la dignité  et la sécurité. «C’est aux termes d’une série de correspondance, de préparatifs que cette vague quitte ce matin. Tout est mis en œuvre pour favoriser leur réinsertion une fois dans leur pays. Ils seront accueillis par le Haut Commissariat des Réfugiés/Côte d’Ivoire qui les confiera au gouvernement», a-t-elle précisé.

Avant d’embarquer, les réfugiés ivoiriens ont remercié le gouvernement togolais et toutes les parties impliqués dans leur encadrement. «Nous partons parce que l’on a toujours estimé que l’on n’est heureux que chez soi. Cependant, le Togo reste notre pays. Nous y avons passé des moments tranquilles, tant toutes les dispositions sécuritaires y étaient. Comme on le dit chez nous, à bientôt», a dit M. Ouattara Youssouf, rapatrié volontaire.

Ce convoi porte à 220, le nombre de réfugiés ivoiriens rapatriés au cours de cette année. 1955  réfugiés vivent encore au Togo notamment à Lomé et dans les quartiers périphériques.

Yankolina M. TINGAENA

Source: togopresse.tg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.