Touré Mamadou répond à Banny, KKB, Essy, Koulibaly : « Ils seront surpris… ». « Voici ce qu’ils préparent »

Touré Mamadou répond à Banny, KKB, Essy, Koulibaly : « Ils seront surpris… ». « Voici ce qu’ils préparent »

Le porte-parole adjoint du Rassemblement des républicains (Rdr) Touré Mamadou a invité les jeunes à s’éloigner ‘’des marchands d’illusion qui viendront leur vendre du vent pendant la prochaine campagne électorale ’’.

Il répondait ainsi à la Coalition nationale du changement (Cnc), qui regroupe des partis d’opposition. « Le changement peut être dans deux sens. On peut changer en bien comme en mal. Comme tout le monde entier considère déjà que le président Ouattara est en train de changer la Côte d’Ivoire en bien, quel changement peuvent-ils apporter si ce n’est nous ramener en arrière ? En réalité, ils ne veulent pas aller aux élections où ils se savent battus. Ils font de la surenchère pour préparer l’opinion à leur absence aux élections. Ahipaud Martial, ex-leader de la Fesci, candidat aux législatives à Lakota, n’a eu que 114 voix soit 2,12%. Leur porte-parole de circonstance, Mamadou Koulibaly, lors des élections législatives passées à Koumassi, n’a eu que 2,35% face au ministre Cissé Bacongo et au maire N’Dohi Yapi Raymond. Sous d’autres cieux, après toutes les fonctions qu’il a occupées (député, ministre, président de l’Assemblée nationale), il se serait retiré de la vie politique. De quelle légitimité se prévalent-ils pour parler au nom du peuple qui ne se reconnaît pas en eux ? C’est de la plaisanterie », a ironisé M Touré, par ailleurs membre du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp).

Pour lui, la démarche de la Cnc ne repose sur aucune ambition pour la Côte d’Ivoire. Au contraire, il croit savoir les intentions qui sous-tendent la création d’une telle coalition. « Ceux qui sont en train de s’agiter, qu’ils se rassurent parce qu’on sait aussi ce qu’ils préparent. Ils sont nostalgiques des temps passés, c’est-à-dire on créé un concept brumeux et fumeux en disant qu’on veut ceci ou cela parce qu’on pense que derrière, on pourra tromper les jeunes pour aller faire une révolution », révèle le conseiller à la Présidence. « C’est ça qu’ils veulent faire et qu’ils pensent pouvoir faire. J’ai reçu il y a quelques jours certains jeunes sur qui ils veulent s’appuyer. Je les ferai parler bientôt. S’ils pensent pouvoir instrumentaliser les jeunes, ils seront surpris. Notre jeunesse est mature et elle sait faire la différence entre les vendeurs d’illusion et ceux qui travaillent réellement », poursuit-il.

Aux yeux de Touré Mamadou, au jour d’aujourd’hui, le populisme et la démagogie ne suffisent plus pour faire de la politique. « Les peuples sont devenus de plus en plus exigeants et veulent des hommes politiques qui posent des actions concrètes en leur faveur. A part, KKB qui n’a jamais travaillé dans sa vie, qu’est ce que les autres ont posé comme acte dans leur parcours professionnel qui justifie qu’ils soient une alternative crédible au président Alassane Ouattara aujourd’hui ? », s’est-il interrogé.

Pour finir, Touré Mamadou a invité les jeunes à s’inscrire massivement sur la liste électorale lors de la révision de celle-ci en juin pour participer aux élections.

Source: L’expression

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE