Transparency International a publié l’indice de perception de la corruption 2014: La Côte d’Ivoire est 115 sur 173, loin derrière le Bénin, le Burkina et le Libéria

Transparency International a publié l’indice de perception de la corruption 2014: La Côte d’Ivoire est 115 sur 173, loin derrière le Bénin, le Burkina et le Libéria

L’ONG allemande Transparency International a publié mercredi son classement 2014 des pays les plus corrompus. Sur une échelle de 0 à 100, 175 pays sont classés du plus corrompu au plus vertueux. “L’Indice de perceptions de la corruption 2014 montre que les abus de pouvoir des responsables politiques et des hauts fonctionnaires entravent la croissance économique et les efforts de lutte contre la corruption”, précise José Ugaz, président de Transparency International, sur le site de l’organisation. 

S’il est difficile de mesurer la corruption, puisque celle-ci est “illégale et dissimulée”, selon l’organisation, le rassemblement d’avis d’experts de grandes organisations internationales a tout de même permis d’établir ce classement. Parmi les pays plus corrompus viennent ainsi sans grande surprise deux pays ex-aequo à la 174e place : la Somalie et la Corée du Nord avec une faible note de 8 sur 100. Un score identique à celui de l’année 2013. Vient ensuite à la 173e place le Soudan (11 sur 100). Du côté des très bons élèves, on retrouve le Danemark, premier du classement avec un score de 92 sur 100, la Nouvelle-Zélande (2e) avec 91 sur 100 et la Finlande (3e) avec 89 sur 100.

La Côte d’Ivoire inquiète toujours

La Côte d’Ivoire ne se classe quant à elle qu’à la 115e place, à égalité avec le Mali, la République Dominicaine, et le Guatemala. Elle obtient une note de 32 sur 100, soit cinq points de moins qu’en 2013.

En Afrique sub-saharienne, la Côte d’Ivoire est classé 22è sur 46 pays, loin derrière le Ghana (avec une note de 48 sur 100), le Sénégal (43 sur 100), le Benin (39 sur 100), le Burkina Faso (38 sur 100) et le Libéria (37 sur 100) pour ne citer que ces quelque pays d’Afrique de l’Ouest.

Le rapport 2014 réaffirme que la corruption est un fléau qui affecte tous les pays. Mais plus particulièrement les pays émergents. Ainsi, malgré le développement rapide et la forte croissance enrégistrée, la Chine ne se classe que 100e. Ce qui représente une chute de 4 points (à 36 points sur 100) et de 20 places par rapport à 2013. La Turquie perd quant à elle 5 points (45 points sur 100) et se classe 64e, perdant du même coup onze places par rapport à 2013. L’Angola (19 sur 100) figure également parmi les pays ayant enregistré la plus forte régression, avec une chute de 4 points par rapport à l’année précédente.

Corruption Perceptions Index 2014: Passez la Souris sur l’image ci-dessous pour voir les détails

Paul Zadi, pour eburnienews

—————————————————————–

LIRE LE RAPPORT COMPLET ICI

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.