Triste réalité au Burundi

Triste réalité au Burundi

TRISTE RÉALITÉ AU BURUNDI. LES PUTSCHISTES DU COUP D’ÉTAT AVORTÉ DU 13-15 MAI 2015 DÉCLARENT CRÉER DE L’INSÉCURITÉ DANS LE PAYS, INTENSIFIER LES VIOLENCES ET ORGANISER UNE GUERRE CIVILE AU BURUNDI POUR RENVERSER LE PRÉSIDENT PIERRE NKURUNZIZA PAR LA FORCE MILITAIRE. LE TÉMOIGNAGE DE L’UN DES GÉNÉRAUX PUTSCHISTE EST SUR LA CHAINE DE TÉLÉVISION DU KENYA KTN.

Est-ce comme cela que les Africains pensent réellement évoluer. Amis Burundais, dirigeants de l’un des pays les plus pauvres et des plus démunis du monde, trouvez-vous vraiment que l’avenir du pays est dans la guerre civile en 2015 ? Pensez-vous vraiment que l’avenir de chaque général burundais est de devenir président de la République. Que faites-vous de la CHARTE DE L’UNITÉ pour laquelle s’est battu pacifiquement le président Pierre Buyoya pour la réconciliation du peuple burundais. Douze généraux burundais, -DOUZE ! dites-vous bien-, avez organisé un coup d’État avorté contre Pierre Nkurunziza. Mais, où sont les négociateurs pour la Paix au Burundi ? Chère ONU, n’envoyez pas au Burundi vos émissaires qui ignorent les réalités et l’histoire récente du Burundi !!! Il y a, au sein de la diaspora burundaise et rwandaise, en Europe, en Afrique et en Amérique, de vrais experts du Burundi. Adressez-vous à eux et envoyez-les ! Amis de l’Union africaine et de l’East African Community,

AVEZ-VOUS VRAIMENT LE DÉSIR DE PAIX ET DE DÉVELOPPEMENT AU BURUNDI ? Ne faites pas honte à l’Afrique ! N’attendez pas de compter des centaines de milliers de morts pour vous réveiller et agir ! L’ONU a montré son incapacité à empêcher le génocide au Rwanda en 1994, ne lui donnez pas une autre chance pour détruire davantage ce beau pays. Amis de l’East African Community, vous avez le pouvoir d’arrêter à temps le carnage au Burundi. Je n’oublie pas – et vous le savez- que depuis 1996, l’objectif de la renaissance de l’East African Community était centré sur 3 axes majeurs : le développement économique, l’intégration sociale et la sécurité régionale. Je garde encore ce rêve ! Vous avez réussi cette renaissance élargie au Rwanda et au Burundi. Un excellent résultat ; continuez…

Il ne peut y avoir de développement, ni d’intégration sociale sans SÉCURITÉ et PAIX durables. Le Burundi a besoin de vous tous AUJOURD’HUI et MAINTENANT!!!!

Emmanuel Nkunzumwami

Auteur de “LA TRAGÉDIE RWANDAISE” (Ed. L’Harmattan, 1996).

Essayiste

Analyste économique et politique.

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE