Trois soldats tchadiens tués lors d’une double attaque de Boko Haram

Trois soldats tchadiens tués lors d’une double attaque de Boko Haram

Le contingent tchadien déployé au Cameroun pour soutenir la lutte contre Boko Haram a enregistré 3 morts et 12 blessés au cours d’une double attaque menée jeudi et vendredi par la secte islamiste nigériane à Bodo, dans la région de l’extrême-nord du Cameroun, à la frontière nigériane, selon un communiqué de l’état-major général des armées tchadiennes lu vendredi soir à la radio officielle.

Les pertes tchadiennes ont été provoquées “par des engins explosifs de fabrication artisanale”, indique le communiqué qui fait état de 123 morts et plusieurs blessés dans les rangs de Boko Haram.

Ce bilan pourrait évoluer car le ratissage continue, conclut l’ état-major tchadien qui affirme que “l’ennemi a été mis en débandade”.

Il s’agit du premier combat du contingent tchadien (estimé à plus d’un millier d’hommes) depuis son déploiement le 15 janvier à Maroua, la principale ville de la région de l’extrême-nord du Cameroun, pour prêter main forte à ce pays voisin et contrer la progression de Boko Haram, signalée aux portes du Tchad depuis la prise de la localité de Baga au nord-est du Nigeria début janvier.

Source: Xinhua

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.