Trump va livrer des avions de guerre au Qatar : Washington veut embraser le Golfe

Trump va livrer des avions de guerre au Qatar : Washington veut embraser le Golfe

Alors que tout le monde s’accorde à dire que la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar, décidée le 5 juin dernier par huit Etats arabes, dont l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et l’Egypte, a pour cause le soutien de l’émirat gazier au terrorisme, le Département d’Etat américain vient d’approuver un accord pour vendre des avions de combat au Qatar et au Koweït d’une valeur de 31,2 milliards de dollars, selon l’Agence américaine de coopération de sécurité et de défense.

L’accord, qui consiste à vendre à ces deux pays du Golfe des avions de combat de type F/15QA, a été approuvé jeudi par le Département d’Etat américain. L’agence a ajouté que «le gouvernement du Qatar a demandé d’acheter 72 avions multitâches et les armes qui leur sont associées».

Un autre communiqué de l’agence annonce que le Département d’Etat a donné son accord également pour la vente au Koweït de 32 avions de combat F/A-18E Super Hornet et 8 avions de combat F/A-modèle 18/F ainsi que des équipements connexes, pour un coût estimatif de 10,1 milliards de dollars.

L’agence américaine a indiqué que «ces deux accords pourront contribuer à améliorer la sécurité de deux alliés à l’extérieur de l’Otan, qui étaient et qui demeurent une force importante pour le progrès politique et économique au Moyen-Orient». L’agence qualifie même le Qatar de «force importante à l’appui de la stabilité politique et du progrès économique dans le Golfe», tandis que le Koweït est décrit comme un «partenaire stratégique pour soutenir la stabilité dans les efforts de la région».

Selon un responsable du Département d’Etat qui s’est exprimé à la chaîne américaine Fox News, cette transaction n’est pas affectée par les récents développements dans la région du Golfe. Boeing, qui produit ces avions, compte énormément sur la transaction avec le Qatar pour assurer la continuité de la ligne de production des F/15 jusqu’en 2020, assure la chaîne américaine.

Il est à signaler que ces avions type F/15QA sont de la quatrième génération et sont détenus par Israël depuis 20 ans. Cette entité vient de recevoir un avion de cinquième génération (F/35). Il n’y a donc pas d’objection à vendre des avions de quatrième génération pour les Arabes, étant donné que la suprématie technologique est garantie à l’entité sioniste.

Ainsi donc, en validant cette transaction commerciale pour la fourniture d’avions de guerre au Qatar et au Koweït en pleine nouvelle tempête du désert, les Etats-Unis de Donald Trump entendent continuer leur politique guerrière au Moyen-Orient. Des guerres qui se prolongent en Syrie, en Irak et au Yémen. Autant dire que ceci constitue une source «intarissable» pour les industries de l’armement.

«L’année 2016 et les premiers mois de 2017 ont été fastes pour l’industrie de l’armement, et le Moyen-Orient a constitué son marché privilégié. Les Etats-Unis ont apporté la plus importante aide militaire de tous les temps à Israël d’une valeur de 39 milliards de dollars. Ils viennent de vendre 160 missiles Patriot aux Emirats et ont conclu des accords avec l’Arabie Saoudite pour une somme totale de 380 milliards de dollars. En jetant un coup d’œil sur les données compilées par le Sipri, on comprend que les guerres perpétrées au Moyen-Orient s’avèrent la constitution d’un marché florissant pour les industries de la défense», écrit le site Mondialisation.ca le 22 mai 2017 en commentant les statistiques publiées par le Stockholm International Peace Research Institute (Sipri).

Ramdane Yacine

Source: algeriepatriotique.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*