Un avion d’EgyptAir détourné par un professeur en transi d’amour pour son ex-femme

Un avion d’EgyptAir détourné par un professeur en transi d’amour pour son ex-femme

L’avion de ligne d’Egyptair, qui se dirigeait vers Alexandrie, a été détourné vers Chypre et a atterri à l’aéroport de Larnaca. Le détournement de l’avion n’était pas un acte terroriste : «Tout est lié à une femme», a annoncé le président chypriote.

Le Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl a déclaré que le pirate qui avait détourné l’avion d’EgyptAir avait demandé à rencontrer des responsables de l’Union européenne ou à gagner un autre aéroport. Il a ajouté que les autorités interrogeraient le pirate pour connaître ses véritable motivations qui restent un mystère pour le moment.

La compagnie aérienne EgyptAir a déclaré que tous les otages avaient été libérés et le pirate arrêté.


13h57 CET

Des photos du pirate non vérifiées circulent déjà sur le net.


13h50 CET

L’Egyptien Seif Eldin Mustafa a été arrêté à l’aéroport chypriote de Larnaca.


Selon une chaîne de télévision chypriote, le pirate s’est rendu aux autorités. Il est sorti de l’avion avec les mains levées.

13h27 CET

Cinq hommes ont quitté l’avion. L’un d’entre eux a sauté depuis la fenêtre d’une cabine de pilotage.

12h24 CET

La télévision chypriote affirme que le pirate aurait demandé le ravitaillement de l’avion afin de rejoindre la Turquie.

Le pirate de l’air qui a détourné lundi vers Chypre un avion d’EgyptAir retenait toujours à bord à la mi-journée trois membres de l’équipage, un officier de sécurité et trois passagers, a annoncé le ministre égyptien de l’Aviation civile Cherif Fathy.

Il s’agit du commandant de bord, de son second, d’une hôtesse de l’air, d’un officier de sécurité d’EgyptAir et de trois passagers, a détaillé le ministre lors d’une conférence de presse.

Le pirate s’est avéré ne pas être Ibrahim Samaha. Les autorités égyptiens se sont excusées auprès de l’Américain.


D’après les dernières informations, le véritable nom du pirate est Seif Eldin Mustafa. Il souffre d’une maladie mentale.

Une chaîne de télévision chypriote déclare que le pirate du vol MS181 demande la libération des prisonniers en Egypte.


11h59 CET

«Il n’est pas terroriste, c’est un idiot. Les terroristes sont fous mais pas stupides», a déclaré le président chypriote.

11h53 CET

L’épouse du professeur américain Ibrahim Samaha a, elle, démenti l’information concernant la femme chypriote. Elle a aussi précisé que sur la photo diffusée dans les médias figurait un autre homme, et non son mari Ibrahim Samaha. D’après elle, il aurait quitté l’avion avec les autres passagers.

L’aviation civile égyptienne déclare que sept personnes sont désormais toujours à bord, dont trois passagers.


11h03 CET

Des informations contradictoires circulent dans les médias. D’après une source, il aurait pu travailler aux Etats-Unis, à l’université d’Atlanta, et posséder un passeport américain. D’après une autre , il était professeur en science vétérinaire à l’université d’Alexandrie.

Le président chypriote a aussi annoncé que le détournement de l’avion n’était pas une acte terroriste. «Tout est lié à une femme», a-t-il poursuivi.


Les motivations du pirate de l’air qui a demandé à voir son ex-épouse chypriote ne sont toujours pas claires mais «dans tous les cas ça n’est pas lié au terrorisme», a affirmé Nicos Anastasiades au cours d’une conférence de presse.

10h48 CET

La ligne aérienne EgyptAir a déclaré que le pirate n’avait pas d’arme explosive à bord, précisant qu’Ibrahim Samaha était un professeur en science vétérinaire à l’université d’Alexandrie.

«Il n’avait ni pistolet ni aucune arme. Nous ne savons pas encore si sa ceinture d’explosifs est réelle mais nous avons considéré qu’elle l’était pour la sécurité des passagers», a dit la police.

D’après les sources de l’AFP, l’ex-femme de Ibrahim Samaha, âgée de 28 ans, habite dans le village d’Oroklini, non loin de l’aéroport. Elle serait en route «afin de le raisonner».


10h41 CET


Les médias ont divulgué une première potentielle photo du pirate.

10h33 CET

Cinq autres personnes auraient été libérées.

Le Premier ministre égyptien a immédiatement organisé une rencontre avec les responsables du ministère de l’aviation civile.

Des avions de combat israéliens ont été lancés après le détournement de l’avion égyptien. Les autorités de Tel Aviv voulaient être sûres que l’avion détourné ne violerait pas l’espace aérien de leur pays.

Le pirate aurait exigé de prendre la direction d’Istanbul, mais le pilote a expliqué que les réserves de pétrole n’étaient pas suffisantes.

D’après les données du site AirLive, le pirate, un Egyptien nommé Ibrahim Samaha, aurait eu des motifs personnels pour détourner l’avion vers Chypre. Il aurait demandé de transmettre une lettre de quatre pages à son ex-femme, qui habite à l’heure actuelle à Chypre.

De plus,il aurait demandé l’asile à Chypre. L’homme a demandé un traducteur pour faire sa demande, a précisé la radio sans donner d’autres détails.

La compagnie aérienne Egyptair dit avoir négocié la libération de tous les passagers. Seuls quatre passagers non égyptiens et les membres d’équipage doivent rester à bord.

De son côté, le ministère chypriote des Affaires étrangères déclare qu’entre 15 et 20 personnes sont toujours à bord.

La compagnie aérienne déclare mener des négociations avec les pirates. Pourtant, d’après les medias, le pirate n’avait pas encore fait de demandes.

Selon les informations de la chaîne publique chipriote, de 30 à 40 passagers auraient été libérés. Certains médias affirment pourtant que seuls les femmes et les enfants auraient été libérés.


Les représentants de la ligne aérienne ont  officiellement confirmé le détournement de l’avion.


Les pirates ont exigé que l’avion A320 atterrisse à Chypre, a déclaré le porte-parole de la compagnie aérienne.


D’après les informations en provenance de l’aéroport, l’avion du vol MS181 a atterri à Larnaca à 8h46 (heure locale). L’aéroport est actuellement fermé.

Selon les informations diffusées par la chaîne Al Arabiya, l’avion aurait dû atterrir à l’aéroport d’Alexandrie à 7h15 mais un des pirates aurait déclaré au pilote qu’il possédait une ceinture explosive et exigé le détournement de l’avion. Le ministère de l’aviation civile a confirmé cette information.

Le vol détourné transportait 21 passagers étrangers -8 Américains, quatre Britanniques, quatre Néerlandais, deux Belges, un Français, un Italien et un Syrien, a indiqué le ministère de l’Aviation civile égyptien.

Source: Russia Today

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*