Un garde saoudien à Marième Faye Sall : « Je n’ai jamais vu une femme de couleur être l’épouse d’un Président africain. | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Un garde saoudien à Marième Faye Sall : « Je n’ai jamais vu une femme de couleur être l'épouse d’un Président africain.
Un garde saoudien à Marième Faye Sall : « Je n’ai jamais vu une femme de couleur être l’épouse d’un Président africain.

Un garde saoudien à Marième Faye Sall : « Je n’ai jamais vu une femme de couleur être l’épouse d’un Président africain.

Le site vipeoples.net a eu une révélation exclusive et invraisemblable sur la Première Dame du Sénégal.  Marième Faye Sall, son nom a marqué le palais d’Arabie Saoudite depuis le jour où elle a été reçue en hôte. Sa gentillesse et sa piété ont fait le tour de ce pays. 

Après avoir gagné les élections présidentielles en 2012, Macky Sall avait effectué sa première visite officielle en terre sainte. Le but de son voyage étant une visite d’amitié et de travail.  Dans son cortège, il y avait bien sur Madame Sall, sa tendre et fidèle épouse. 

Pendant qu’elle séjournait  au Palais du roi Abdallah Ben Abel Aziz, Marième Faye Sall s’est permise de faire une petite promenade dans les rues d’Arabie. Seulement, elle y est allée sans protocole, sans gardes rapprochés. Il se disait également que Madame la première Dame aimait les enfants et cet amour, elle l’a incontestablement prouvé lorsqu’ un mendiant est venu vers elle pour demander de l’aumône.   

La femme de Macky Sall n’a pas pu résister au visage triste du petit mendiant. Elle a sorti de son sac des pièces qu’elle lui a ensuite remis . Content de la somme qu’il a réussi à gagner, il s’est ensuite éloigné d’elle non pas pour chercher une autre proie, mais pour ameuter ses amis mendiants. Imaginez ensuite comment Marième Faye s’est retrouvée avec pleins de petits « talibés », autour d’elle…. 

La scène se déroulait devant la maison royale, sous les yeux des gardes. Au moment où Madame Sall a voulu accéder au palais, elle est arrêtée par un des gardes du roi et il lui a ensuite demandé de décliner son identité. «  Je suis la première dame du Sénégal et j’ai été invitée par votre roi », a-t-elle poliment répondu.  Cependant sa réponse ne satisfaisait nullement ce dernier et pour s’assurer de sa réponse, il a vérifié son badge au niveau de la sécurité royale. 
  
Le gène et l’embarras se lisaient bientôt sur le visage du garde puisqu’ il s’est permis de douter de ses propos. «  Excusez-moi Madame la première Dame du Sénégal mais Je n’ai jamais vu une femme de couleur être l’épouse d’un Président africain. Vous êtes d’une simplicité criarde, d’une piété remarquée et souvent les premières dames blanches qui viennent au palais sont toujours accompagnées de gardes rapprochés. » 
  
La déclaration de ce garde saoudien a été reçue comme un choc pour VIPeoples. L’Afrique renvoie- t-elle une image où les africains ne veulent que des banches pour femme? 

Source: VIPeoples.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.