Un médecin-légiste français à Ouagadougou pour l’autopsie de la dépouille mortelle du juge Salifou Nébié

Un médecin-légiste français à Ouagadougou pour l’autopsie de la dépouille mortelle du juge Salifou Nébié

Un médecin-légiste français, en charge de faire l’autopsie de la dépouille mortelle du juge constitutionnel Salifou Nébié ( décédé brutalement et dans des conditions suspectes), est arrivé à Ouagadougou, a appris APA mercredi, auprès des médias.
Selon le quotidien national Sidwaya qui a publié l’information, le Français Stephan Chochois, arrivé mardi dans la soirée à Ouagadougou, devra, dans les jours à venir, se prononcer sur les causes de la mort du juge Nébié.

Le médecin-légiste, exerce à la Cour d’appel de Douai en France.

« Il a été accueilli à l’aéroport international de Ouagadougou par le Procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou, Wenceslas Ilboudo », renseigne-t-on.

Le corps sans vie de Salifou Nebié, magistrat de grade exceptionnel et précédemment Juge constitutionnel, a été découvert sur la route départementale N°39 (route Saponé, bretelle de Kalkuidigin, environ 50 Km au sud de Ouagadougou), dans la nuit du Samedi 24 mai 2014 aux environs de 20 heures 19 minutes.

Sa mort brutale et suspecte a plongé le corps de la magistrature et les populations burkinabè dans des interrogations. Certains analystes avancent la piste politique pour expliquer ce décès.

Ils estiment qu’avec la situation politique nationale actuelle, marquée par des divergences, la position du juge Nébié au Conseil constitutionnel pourrait être la raison de son « élimination ».

Faisant sa deuxième sortie médiatique au sujet de cette mort suspecte, le procureur Wenceslas Ilboudo avait affirmé sur les ondes de la Radiodiffusion télévision du Burkina Faso (RTB) télé, que les premiers éléments d’enquête établissent qu’il s’agit d’un « homicide volontaire ». 

Il avait donc annoncé l’arrivée d’un spécialiste qui devait venir de l’Hexagone puisque les experts du Burkina Faso ne disposent pas, pour le moment, de l’équipement adéquat pour une autopsie exigée.

  ALK/of/APA

Source: APA


Salifou Nébié : Qui est le juge Nébié?

Magistrat de profession, l’on se souvient que Salif Nébié a présidé des audiences des Tribunaux populaires de la Révolution (TPR) sous le régime du Conseil national de la Révolution, aux côtés des Halidou Ouédraogo, Sambo Antoine Komi, Frédéric Bassolet, Venant Ouédraogo, entre autres.

Salifou Nébié 551x360 150x150 Un médecin légiste français à Ouagadougou pour lautopsie de la dépouille mortelle du juge Salifou NébiéOn retiendra également que Salif Nébié a été ambassadeur du Burkina auprès de la République de Cuba, pendant 12 ans (1995-2007).

Magistrat de grade exceptionnel et nommé par décret présidentiel le 8 novembre 2008 membre du Conseil constitutionnel à son retour, il a prêté serment le 23 décembre de la même année.

Salif Nébié a été retrouvé mort, dans la nuit du 24 mai 2014, à Saponé.

C’est ce que nous apprend ce communiqué:

La nuit du samedi 24 mai 2014 aux environs de 20 heures 19 minutes, la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Saponé a été informée de ce qu’une personne se trouverait allongée sur la bretelle de la route Départementale N° 39 (la bretelle qui donne accès au centre-ville de Saponé).

S’étant transportée immédiatement sur les lieux situés environ à 500 mètres du carrefour, les gendarmes ont constaté effectivement la présence d’une personne au milieu de la chaussée et d’un véhicule de type tout terrain 4×4 immobilisé à environ 100 mètres plus loin.

L’arrivée de l’agent de santé a permis de révéler l’identité de la personne et de confirmer son décès. Il s’agit de Monsieur Salifou NEBIE, membre du Conseil constitutionnel. Les premières constations de l’enquête n’écartent pas le caractère suspect de la mort de Monsieur Salifou NEBIE.

Informés le Procureur du Faso près le TGI de Ouagadougou et un juge d’instruction se sont déplacés sur les lieux pour diriger et coordonner les constations.

Les autorités du Ministère de la justice et du Conseil constitutionnel étaient également présentes sur les lieux.

L’enquête ouverte permettra de déterminer les circonstances précises de cette mort et éventuellement de rechercher le (s) auteurs en cas de crime.

Nous adressons toutes nos condoléances à la famille éprouvée ainsi qu’à tous ses collaborateurs et amis qui l’ont côtoyé tout au long de sa riche carrière.

Wenceslas ILBOUDO

Chevalier de l’Ordre National

Source : Le Procureur Général près la Cour d’Appel

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.