Un média turc affirme que Khashoggi a été décapité après s’être fait couper les doigts

Un média turc affirme que Khashoggi a été décapité après s’être fait couper les doigts

Un média turc, qui affirment disposer d’un enregistrement audio de cette exécution brutale, écrivent que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été décapité le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul après que ses doigts ont été coupés au cours de séances de tortures.

D’après le journal turc Yeni Şafak, le journaliste d’opposition Jamal Khashoggi a été brutalement torturé et par la suite décapité dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul. En guise de preuve, le quotidien se réfère à un enregistrement audio de de «l’interrogatoire» de Khashoggi, dans lequel on entendrait la voix du consul d’Arabie saoudite, Mohammad Utaybi.

Toujours selon l’article de ce journal, on entend dans cet enregistrement le consul ordonner aux interrogateurs de «le faire ailleurs à l’extérieur, sinon il (le consul, ndlr) aura des problèmes», alors que ceux-ci lui demandent de «se taire s’il veut être en vie après son retour en Arabie saoudite».

M. Utaybi est en fait retourné en Arabie saoudite le 16 octobre avant que la police turque ne perquisitionne sa résidence à Istanbul.

Lors de la perquisition dans le consulat saoudien d’Istanbul, la police turque aurait découvert de nouvelles preuves confortant sa version de la disparition du journaliste saoudien, selon Al Jazeera, se référant au procureur général turc. Auparavant, Ankara avait affirmé qu’il y avait été assassiné. Les autorités turques citées par The Guardian ont déclaré que le corps du journaliste aurait été transporté depuis le consulat dans un camion noir qui avait été filmé par des caméras dissimulées.

Virulent critique du pouvoir saoudien, M. Khashoggi n’a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l’y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

Des responsables turcs ont affirmé qu’il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

Source: sputniknews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.