Une banque braquée à San Pedro: Le directeur adjoint, cerveau du coup | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Une banque braquée à San Pedro: Le directeur adjoint, cerveau du coup
Une banque braquée à San Pedro: Le directeur adjoint, cerveau du coup

Une banque braquée à San Pedro: Le directeur adjoint, cerveau du coup

La Bank of Africa (BOA) située au quartier « Cité » a été braquée dans la nuit du 18 au 19 juin dernier. Le directeur adjoint de l’institution financière, et un officier de police en seraient les auteurs. Il est un peu plus de minuit, lorsque le véhicule du directeur adjoint de la BOA fait son entrée dans le parking de la banque. Il est en compagnie d’une personne. Aux deux vigiles de services, il exprime son désir de laisser la voiture dans le parking pour raison de panne. Requête à laquelle ceux-ci ne trouvent aucun inconvénient. Le banquier rejoint son bureau en compagnie de son ami et en ressort des minutes plus tard. Contre toute attente, il change d’avis. « Ce n’est pas nécessaire, je vais me débrouiller comme ça. Je retourne avec la voiture », aurait-il signifié aux vigiles.

Son attitude attire l’attention de l’un d’eux qui demande une fouille du coffre arrière avant sa sortie. Le patron lui oppose un niet catégorique. Mais le gardien des lieux insiste. Devant cette abnégation, le directeur-adjoint se rend compte que son plan enregistre un détail qui échappe à ses comptes. Il met à exécution le plan B. Forcer le passage. Ce qu’il réussit en démarrant en trombe pour sortir le véhicule du parking de la banque. Dans sa folle course, le coffre arrière s’ouvre et deux sacs d’argent en tombent. Ce qui n’est pas fait pour déplaire aux noctambules et autres noceurs sortis des discothèques environnantes pour suivre le scénario digne des films hollywoodiens. Certains se ruent sur les liasses. Informées sur le champ, les forces de l’ordre bouclent la ville et entament les recherchent. A 3 h du matin, l’opération est fructueuse.

Le directeur adjoint de la BOA et son comparse qui serait un officier de police sont arrêtés dans un hôtel de passe à la Cité. Ils sont conduits au commissariat de police du 1er arrondissement. L’enquête qui a suivi, le matin, a permis de mettre le grappin sur des quidams qui avaient ramassé l’argent tombé. L’opération aurait rapporté plus de 700 millions FCFA au banquier et à son acolyte. 

A. D.

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.