Une Burkinabè arrêtée à Cotonou pour trafic de bébés

Une Burkinabè arrêtée à Cotonou pour trafic de bébés

Une burkinabè serait actuellement dans les mailles de la police béninoise pour trafic de nouveau-nés. C’est suite à une alerte d’Interpol qu’elle aurait été arrêtée. L’information est relayée par certains médias en lige comme Xinhua (l’agence d’information de la Chine) ou Ici Lomé.

Selon la dépêche qui se réfère à des sources proches de la police béninoise, la fautive s’appellerait Safia Koulibaly et serait directrice des affaires financières du Parlement burkinabè. Elle aurait été appréhendée à Cotonou, capitale économique du Bénin, avec deux nouveaux nés, l’un de cinq jours et l’autre de neuf jours.

Selon la même source, les bébés ont été volés au Nigeria.
Safia est venue à Cotonou pour obtenir les fiches de naissance des deux enfants dans une clinique privée, et envisage de les amener à Niamey au Niger, où ils seront attribués à des femmes fortunées qui sont à la recherche de progéniture.

L’arrestation a été effectuée suite à la saisine de Interpol Niger dans l’affaire de trafic d’enfants qui a conduit l’une des épouses du président du Parlement du Niger en prison, a précisé la même source proche de la police béninoise.

Mais selon quelques vérifications rapides que nous avons faites auprès de l’Assemblée nationale du Burkina (qui tient lieu de parlement actuellement), il n’existerait pas dans l’organigramme de l’institution une « Direction des affaires financières ». S’il ya bien parmi le personnel une dame du prénom de Safia (s’occupant de la gestion du matériel), elle n’est pas Koulibaly. Affaire à suivre.

Source : Xinhua

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.