Une forte pluie inonde des quartiers de Ferkessédougou, des dégâts mineurs constatés | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Une forte pluie inonde des quartiers de Ferkessédougou, des dégâts mineurs constatés
Une forte pluie inonde des quartiers de Ferkessédougou, des dégâts mineurs constatés

Une forte pluie inonde des quartiers de Ferkessédougou, des dégâts mineurs constatés

Des canaux d’évacuation débordés, plusieurs habitations et magasins situés dans les bas-fonds sous les eaux, la ville de Ferkessédougou (Nord, région du Tchologo) connait depuis quelques jours de fortes pluies dont l’une, qui s’est abattu samedi sur la localité a causé des dégâts mineurs, a constaté l’AIP dimanche.

Les habitants de Ferké qui multipliaient les prières dans les lieux de culte pour venue de la pluie dans leur zone, et s’inquiétaient pour leurs cultures à cause d’une sécheresse qui se faisait longue, voient leurs vœux exhaussés avec des pluies qui s’abattent sur la ville depuis quelques jours, mais qui laissent tout de même un goût amère.

Ce samedi, il a plu de 5 h du matin jusqu’au soir, si bien que les caniveaux, bouchés et mal entretenus, ont été débordés par les eaux de ruissèlement qui se sont déportées dans les bas-fonds du quartier Dioulabougou. Mettant en difficulté des riverains de ce secteur, dont les domiciles ont été assaillis par les eaux, et qui ont se sont vu obligés d’employer tous les moyens qui s’offraient à eux pour faire face à la situation.

Déjà, certains fonctionnaires victimes de l’intempérie, songent au déménagement du quartier. C’est le cas de Koffi Parfait qui, voulait se plaindre auprès du logeur, a très vite abdiqué, constatant que celui-ci vivait également la même galère, avec une important d’eau dans sa cour qu’il s’attelait à évacuer.

Par ailleurs, des magasins dont une quincaillerie et un salon de coiffure situés le long de la voie principale de la ville, ont également connu le même sort que les habitations des bas-fonds. Les propriétaires de ces commerces, munis de balais, récipients et d’autres outils de fortune, tentaient tant bien que mal à empêcher l’eau de les envahir.

“Pour le moment, c’est des dégâts mineurs, la situation n’est pas aussi désastreuse, mais elle pourrait l’être dans les jours à venir, si les une solution n’est aux problèmes des canalisations bouchées, et si les populations riveraines elles-mêmes s’entêtent à jeter les ordures et objets durs dans les caniveaux”, estime un habitant de la ville.

ti/tm

Source: AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.